Débuts en douceur de la campagne de parking des taxis et tuk-tuks

Actualités Phuket Thaïlande

Débuts en douceur de la campagne de parking des taxis et tuk-tuks Débuts en douceur de la campagne de parking des taxis et tuk-tuksDébuts en douceur de la campagne de parking des taxis et tuk-tuksDébuts en douceur de la campagne de parking des taxis et tuk-tuksDébuts en douceur de la campagne de parking des taxis et tuk-tuks
04 Août
10:45 2017

PHUKET : Le premier jour de restrictions d’emplacements de parking destinés aux taxis et tuk-tuks de Patong, leur octroyant 21 stands – au lieu de 84 précédemment– a commencé dans le calme et la courtoisie, avec tout de même une légère amertume a peine dissimulée.


Patong, Tourisme, Police, Armée,



Le plus haut gradé de l'île, le lieutenant colonel Santi Sakuntanark, commandant du 25eme régiment d’infanterie de l'armée royale thaïe, basé a Phuket, a mené ses soldats et du personnel de sécurité chargé d’accompagner la police de la route de Patong lors de leurs patrouilles.


Malgré les mots échangés ayant mené a ces nouvelles règles, les efforts de la journée consistaient essentiellement a expliquer ces règles aux chauffeurs garés en dehors de leurs nouveaux “stands”, maintenant clairement identifiés par des panneaux et des zones peintes au sol.


Les chauffeurs garant leurs taxis ou leurs tuk-tuks en dehors de ces emplacements réservés n’ont même pas eu a déplacer leurs véhicules.


“Ce n’est que le premier jour. Beaucoup sont d’accord pour respecter les nouvelles règles, ils les comprennent” a indiqué le colonel Santi a The Phuket News.


“Au cours des trois premiers jours (du 3 au 5 Août) nous les informerons et les avirons. Certains chauffeurs ont dû être occupés a travailler et n’ont pas appris la mise en place de ces nouvelles règles, c’est notre chance de les leur faire connaître” dit il.


“Cela demande du temps. Les chauffeurs sont nombreux, près de 1,000, et il faudra du temps pour s’assurer que tous connaissent les nouvelles règles. Cela a été un problème a Patong, et plus généralement a Phuket, depuis des années” ajoute le colonel Santi.


“La police de Patong, les officiels du bureau des transports (PLTO) et de la municipalité réalisent des contrôles quotidiens. Ils enverront un rapport directement au comité provincial des transports publics (PPTC) après 15 jours” indique t il.


“Nous leurs avons également expliqué pourquoi ce nouveau système n’aura pas d’incidence sur leurs revenus” ajoute le colonel Santi.


“J'espère que les autres chauffeurs l'écouteront et le comprendront” a t il signalé a The Phuket News, faisant référence a la réaction de plusieurs représentants des chauffeurs de taxis et tuk-tuks de Patong qui n’ont pas démordu de leur réclamations insistant que 21 places ne suffisaient pas.


Weerapon Kongboon, le responsable du stand de tuk-tuk situé face a Jungceylon a dit a The Phuket News, qu’il était satisfait de ces nouvelles règles – pour le moment.


“Elles sont en vigueur depuis aujourd’hui. Voyons comment cela se passe. Si nous constatons des problèmes, nous le ferons savoir” a t il dit.


M. Weerapon a admis qu’il faisait partie de ceux demandant plus de places de parking.


“J’ai 90 voitures qui attendent. Je voudrait des places supplémentaires car travailler avec cinq places pour 90 voitures n’est pas évident. Et même avec ce nombre de voitures, nos revenus ne sont pas suffisants” continue t il.


Ces débuts en douceur interviennent après la réunion de lundi, au poste de police de Patong, au cours de laquelle les chauffeurs ont appris qu’un premier avertissement leur serait adressé s’ils se garent en dehors des emplacements dédiés, et que leurs noms et immatriculations  seraient communiqués au PLTO.


S’ils sont reconnus coupables, ils seront verbalisés, une première récidive sera assujettie d’une suspension de permis de 7 jours. Une deuxième récidive d’une suspension de permis de 15 jours, les suivantes feront l’objet d’une convocation pour ‘ajustement du comportement’.


Après cette réunion, Anan Pluemjit, un représentant des chauffeurs, avait indiqué a The Phuket News que les chauffeurs de Patong continuent leur lutte contre cette décision de l'armée afin de récupérer plus de places de parking.



Article original : The Phuket News


Photo from - The Phuket News

Les dernières vidéos