De plus en plus de singes au zoo de Phuket

Actualités Phuket Thaïlande

De plus en plus de singes au zoo de Phuket
07 Novembre
13:03 2016

PHUKET : Il y a seulement neuf mois le zoo de Phuket faisait les gros titres quand on a découvert qu’il abritait un orang outang de 13 ans, Milo, dans ce qui paraissaient être des conditions déplorables.

Opinion, Animaux, Tourisme,

Cette nouvelle avait fait surface après une pétition en ligne postée sur Change.org, et une campagne visant à améliorer les conditions de vie, la santé, l’abri et le régime de Milo.

Après avoir enquêté, les officiels du bureau de la zone protégée de Khao Phra Thaew a Thalang, responsables du bienêtre de la faune de Phuket et dans les provinces voisines, avaient découvert que le zoo de Phuket n’avait pas légalement déclaré posséder d’orang outang dans leurs installations, et ne disposait d’aucune autorisation pour pouvoir conserver un tel animal, comme le demande la loi.

Milo avait été conservé au zoo pour une durée inconnue en toute illégalité.

Après avoir appris la nouvelle, les officiels du bureau de la zone protégée de Khao Phra Thaew ont inspecté le zoo de Phuket en espérant trouver Milo.

Cependant, il a été découvert que le personnel du zoo l’avait ‘balancé’ dans la zone protégée de Khao Phra Thaew. C’est alors que Suriya Tanthaweewong, membre du comité de direction du Phuket Zoo Co Ltd, a annoncé n’avoir aucune idée d’où se trouvait Milo, mais a admis qu’il était au courant qu’elle avait été relâchée dans la zone protégée de Khao Phra Thaew. Il a ensuite indiqué ne pas savoir ou ni quand elle avait été relâchée.

Ce fut une surprise d’apprendre, la semaine dernière que le zoo de Phuket était maintenant en possession de deux bébés orang outang, ’légalement’ acquis auprès de Safari World à Bangkok.

Mais, encore plus surprenant, le zoo de Phuket ne sera pas poursuivi pour avoir conservé Milo illégalement. Ce malgré le fait que Milo soit décédée en mai suite à ce que les officiels qui s’en occupaient à cette époque expliquent comme des complications faisant suite à une malnutrition prolongée.

Donc, on commence à se poser des questions sur le fait qu’une installation comme le zoo de Phuket, qui est loin d’être une attraction très populaire parmi la communauté expatriée et qui ne se soucie clairement pas du bienêtre de ses pensionnaires, puisse obtenir l’autorisation de conserver de nouveaux orang outangs, et qu’une installation possédant illégalement des animaux qui plus est dans des conditions conduisant à leur mort, puisse le faire sans avoir été poursuivi.


Article original :The Phuket News

Photo from - Vicki Keily

Les dernières vidéos