Conduite en état d’ébriété et délit de fuite, la police confirme toutes les accusations retenues contre le policier

Actualités Phuket Thaïlande

Conduite en état d’ébriété et délit de fuite, la police confirme toutes les accusations reten
12 Octobre
11:49 2016

PHUKET : L’officier de police qui a fauché et blessé six personnes au volant de son pick-up tout en conduisant en état d’alcoolémie avant de fuir la scène a Phang Nga le mois dernier sera poursuivi pour toutes les charges retenues contre lui.

Police, Alcool, Crime, Transport

Le sous-lieutenant Thanom Haesathit de la police du district de Phang Nga Muang avait été placé en garde à vue le 9 Septembre après avoir expédié six personnes à l’hôpital lorsqu’il avait traversé Phetkasem Road au volant de son pick-up et fauché les piétons – il avait ensuite fuit les lieux de l’accident.

Les témoins avaient raconté que le sous-lieutenant Thanom puait l’alcool lorsqu’il était sorti de son véhicule. L’incident avait provoqué une vive colère auprès des résidents de Phang Nga Town.

Moins de 24 heures après son arrestation, le sous-lieutenant Thanom avait été relâché sous caution fixée à 20,000 baths après avoir été inculpé pour conduite dangereuse et délit de fuite.

Après plus de deux semaines à attendre les résultats des tests sanguins visant à fixer la concentration d’alcool dans le sang (BAC) du chauffard, effectues par l’hôpital de Phang Nga, la police a finalement confirmé que le sous-lieutenant Thanom serait également poursuivit pour conduite en état d’ivresse.

Hier, le lieutenant Dusit Phongphan, inspecteur auprès de la police du district de Phang Nga Muang, a confirmé que l’enquête était close.

“Le sous-lieutenant Thanom Haesathit sera poursuivi pour conduite dangereuse ayant provoqué des blessures à autrui, délit de fuite et conduite en état d’ivresse” a-t-il dit.

“Nous avons mené notre enquête sur le cas impliquant le sous-lieutenant Thanom après avoir finalement reçu les résultats des tests de BAC de l’hôpital de Phang Nga, les ayant attendu pendant plus de deux semaines, résultats qui ont confirmé que l’officier avait un taux d’alcoolémie de plus de 50mg au moment de l’accident” nous informe-t-il.

Cependant, le lieutenant Dusit a refusé de révéler quel était le taux d’alcoolémie réel mesuré lors des tests de BAC réalisés qui ont confirmé combien d’alcool était présent dans le sang du sous-lieutenant Thanom la nuit de l’accident, et de sa fuite.

Il n’a pas non plus expliqué pourquoi l’obtention des résultats avait pris deux semaines.

Le lieutenant Dusit expliquait également hier que “toutes les personnes blessées qui se trouvaient à l’hôpital de Phang Nga sont maintenant prises en charge par le sous-lieutenant Thanom Haesathit et sont toutes rentrées chez elles”

Ces informations sont en contradiction avec des rapports précédents précisant que six personnes avaient été transportées a l’hôpital pour être soignées suite aux blessures reçues après avoir été fauchées par le sous-lieutenant Thanom, deux d’entre elles ayant été gardées en observation à l’hôpital pendant une durée minimum de 10 jours.

Pendant l’enquête, la police de Phang Nga n’a pas communiqué le nom des blesses ni reporté la gravite ni la nature de leurs blessures.

Le lieutenant Dusit a confirmé que le sous-lieutenant Thanom sera également traduit devant un conseil de discipline de la police concernant cet incident, mais a refusé de donner le moindre détail sur les conditions ni sur les sanctions encourues par un officier jugé coupable de conduite en état d’ivresse ayant provoqué des blessures à des tiers ainsi que de délit de fuite.

“La police du district de Phang Nga Muang fera ce que son devoir lui commande dans ce genre de situation” a-t-il dit.


Article original :Yutthawat Lekmak / The Phuket News

Photo from - Eakkapop Thongtub

Les dernières vidéos