Conducteur du van assassiné, quatre personnes arrêtées dont un hitman

Actualités Phuket Thaïlande

Conducteur du van assassiné, quatre personnes arrêtées dont un hitman
21 Octobre
20:13 2016

PHUKET: Quatre personnes ont été arrêtées hier en lien avec l’affaire de la fusillade fatale de M. Jumnong Kaewphrod le 8 Octobre. Sa femme fait partie des personnes arrêtées.

Crime, Mort, Homicide, Police, Violence, Transports,

La police de Kathu et la police provinciale ont arrêté hier à Phuket et Phang Nga quatre individus recherchés pour la fusillade de M. Jumnong. Ces quatre personnes sont M. Suwit Prathum, M. Wittayanon Choorat, Mme Lamom Taweesin et Mme Paiboon Kaewphrod. La police a également saisi des vêtements et un pistolet fabriqué maison.

A 1h le 8 Octobre, l’hôpital international de Phuket avait informé la police qu’ils soignaient un homme blessé par arme à feu. Cet homme, M. Jumnong, 41 ans, était décédé plus tard des suites de ses blessures. L’incident s’était produit devant le Golden View Village a Kathu.

Suite à cet incident, la femme de M. Jumnong avait dit à la police que son mari avait beaucoup de ‘conquêtes et qu’elle pensait que l’attaque était le résultat d’un conflit amoureux.

Le chef de la police de Kathu le colonel Phattanachak Chakkaphan et son adjoint le colonel Sermpong Sirikong ont demandé à leurs équipes de retrouver les auteurs de cette fusillade. Après avoir visionné les enregistrements de vidéo surveillance et interrogé les témoins, les officiers ont fini par apprendre que cet incident impliquait une personne ayant engagé un homme de main. Cette piste a conduit la police à demander des mandats d’arrêt pour quatre personnes qu’ils suspectaient d’être liées au meurtre.

Le lieutenant-colonel Amponwat Sangrieng de la police de Kathu a expliqué qu’il avait appris que la femme de la victime, Mme Paiboon, ou Bow, avait engagé les quatre suspects arrêtés pour tuer son mari. Le tueur à gage se fait appeler Wittayanon, les deux autres étaient ses complices. Tous étaient des proches de Mme Paiboon.

“Nous pensons que le mobile est un problème d’ordre privé” dit le lieutenant-colonel Amponwat.

“Les quatre seront inculpés de meurtre, tandis que Mme Paiboon sera inculpée d’association de malfaiteur dans le but de commettre un meurtre. Paiboon et Lamom ont nié les faits, mais Wittayanon a avoué être le tireur” ajoute-t-il.


Article original :Darawan Naknakhon / The Phuket News

Photo from - Darawan Naknakhon

Les dernières vidéos