Bébé Jumbo est mort

Actualités Phuket Thaïlande

Bébé Jumbo est mort
17 Mai
19:53 2019

PHUKET : Le bébé éléphant du Zoo de Phuket, Jumbo, âgé de trois ans, est mort d’une infection du tube digestif malgré la campagne internationale qui appelait à de meilleurs soins et une meilleure protection de l’animal.



Animaux, Tourisme, Mort,




Jumbo était tellement faible qu’il s’est effondré sous son propre poids et s’est cassé les deux pattes postérieures en tentant de se relever, a expliqué le responsable du Zoo Pichai Sakunsorn.


“Les vétérinaires du Département de l’Elevage du Bureau Provincial de Phuket (DLD) nous avaient conseillé d’étroitement surveiller sa santé car il s’affaiblissait en raison d’une infection. Des vétérinaires sont venus l’ausculter et lui administrer un traitement médical, mais son état ne s’est pas amélioré.


“Sa santé continuait à se détériorer, donc nous l’avons transporté à l’Hôpital pour Eléphants de Krabi, où il a été admis le 17 Avril” dit il.


Un membre de l’équipe de l’Hôpital Pour Eléphants du Sud de la Thaïlande, à Krabi, géré par l’Institut National des Eléphants, a confirmé que Jumbo était mort trois jours après son admission.


Cette personne, qui a souhaité conserver l’anonymat, a confirmé que Jumbo était légalement déclaré et portait un puce numérotée 122767173A, qu’il était né le 8 Décembre 2015 et provenait de Hua Hin.


“Il n’arrivait plus à tenir debout et se deux pattes postérieures étaient enflées. Nous avons réalisé une radio de ses pattes et découvert qu’elles étaient toutes les deux cassées” a t il expliqué.


Jumbo a depuis été enterré sur le territoire de l’hôpital a t il ajouté.


Le chef du DLD Manas Thepparuk a confirmé que Jumbo était le même éléphant aussi appelé ‘Dodo’ et ‘Ping Pong’. Il a présenté ses excuses pour la confusion.


Suriya Tanthaweewong, le directeur de Phuket Zoo Co Ltd, ému, a lui aussi confirmé “Nous n’avions qu’un seul bébé éléphant ici au zoo.”


M. Manas indiquait par ailleurs mardi  ne pas avoir été informé du décès de Jumbo.


“On m’a dit qu’il était à l’Hôpital pour Éléphants, j’aurais cru que l’on m’informerait de sa mort” dit il.


Le responsable du zoo, M. Pichai, s’exprimant ouvertement au sujet de Jumbo, a déclaré “J’ai informé le DLD de Phuket du décès de Jumbo.”


Une fois informé, M. Manas indiquait alors qu’il demanderait une enquête sur la mort de Jumbo et prendrait les mesures nécessaires.


Une vétérinaire de l’Hôpital pour Eléphants, qui s’est occupé de Jumbo, a expliqué que selon elle, Jumbo n’est pas mort des suites d’abus ou de négligences.


Elle a également écarté l’hypothèse d’un herpèsvirus d’endométriose (EEHV), un type de virus qui provoque une maladie hémorragique mortelle transmise aux jeunes éléphants d’Asie.


Un Hôpital pour Éléphants de Lampang a eu un bébé éléphant mort de EEHV le mois dernier.


“Jumbo ne montrait aucun signe de EEHV. Il avait une infection du tube digestif qui lui provoquait des diarrhées fréquentes qui ont provoqué d’autres problèmes de santé car son corps n’absorbait plus correctement les nutriments, ce qui le rendait très faible" a t elle expliqué.


“Je pense que cet état de santé vient du fait qu’il soit né prématuré. Également, Jumbo aimait les bananes et la nourriture sucrée, il refusait de manger des aliments riches en fibres” dit elle.


Au sujet des pattes cassées de Jumbo, la vétérinaire a indiqué que cela faisait suite à un “horrible accident”.


“C’est le pire” dit elle.


“J’ai discuté avec le mahout de Jumbo. L’accident s’est produit le 13 Avril. Les pattes antérieures de Jumbo se sont retrouvées coincées dans la boue pendant que ses pattes postérieures était sur un terrain dur.


“Il a d’abord essayé de se soulever avec sa patte postérieures droite, mais l’os était trop fin et fragile, et il a cassé.


“Ensuite il a essayé avec l’autre patte, et elle a aussi cassé” dit elle.


“Ils ont réussi à le dégager de la boue mais ne savaient pas qu’il avait les pattes cassées. Les vétérinaires du  se sont occupés de lui du 13 au 17 Avril, mais comme l’enflure ne se résorbait pas ils l’ont amené ici” dit elle.


“Jumbo est arrivé le 17 Avril. Il ne pouvait pas tenir sur ses pattes et était très faible. Nous avons découvert que ses pattes postérieures étaient cassées et lui avons apporté des soins médicaux, mais le 19 Avril il a très peu mangé et est décédé vers 3h le lendemain” a t elle expliqué.


M. Manas a confirmé que le Zoo de Phuket a confirmé que leur licence les autorisait à utiliser les éléphants dont ils disposent pour des spectacles de danse et des ‘tours’ avec les touristes.


Le Zoo de Phuket peut également acquérir un nouveau bébé éléphant s’il le désire, a t il ajouté.


“Cela dépend d’eux. Ils en ont le droit” dit M. Manas.


Cependant , le responsable du zoo M. Pichai, tout comme M. Suriya, se sont tous les deux montré très attristé de la mort de Jumbo. “Personne ne veut perdre quelque chose qu’il aime. Nous avons fait de notre mieux pour le protéger” dit il.


M. Pichai a réfuté les accusations de mauvais traitement de Jumbo. “Ce bébé éléphant valait plus d’un million de baths.”


Jumbo avait attiré l’attention des médias en début d’année quand le groupe de protection des animaux Moving Animals avait lancé une campagne en ligne demandant le retrait de Jumbo – qu’ils avaient surnommé ‘Dumbo’ – du zoo pour une meilleure protection. La campagne avait reçu un écho international avec des articles dans les journaux britanniques The Independent, Daily Mail, Mirror et The Sun, mais aussi en Suède dans Afton Bladet ou en Italie dans La Repubblica.



Article original : Tanyaluk Sakoot / The Phuket News


Photo from - DLD

Les dernières vidéos