Bang Tao Beach ‘plage vierge’, une lutte à mener

Actualités Phuket Thaïlande

Bang Tao Beach ‘plage vierge’, une lutte à mener
26 Mars
10:44 2017

PHUKET : MaAnn Samran, le responsable de l’organisation administrative de Cherng Talay (OrBorTor), a annoncé à l’armée qu’il souhaitait faire de Bang Tao Beach une plage vierge.

Tourisme, Mer, Armée,

La nouvelle a été annoncée après une visite du colonel Santi Sakuntanark, commandant du 25eme régiment d’infanterie et plus haut grade de l’armée à Phuket, qui avait attiré l’attention sur des restaurants installant des tables sur la plage.

“Je veux discuter avec le responsable de Cherng Talay au sujet de ce restaurant qui dispose des tables sur la plage… Il est au courant, mais n’a rien fait pour empêcher cela. Bang Tao Beach est l’une des neuf plages concernées par la politique de gestion des plages” avait déclaré le colonel Santi la semaine dernière.

M. MaAnn a rencontré l’armée mardi dernier, sans pouvoir expliquer pourquoi le restaurant s’installait sur la plage.

“J’étais à Bangkok mardi, donc j’espère le rencontrer bientôt” avait dit le colonel Santi a The Phuket News.

“Selon la loi, le restaurant ne peut pas s’installer sur la plage, ni y disposer de chaises et de tables. Ce n’est même pas autorisé dans la zone des 10%, ou seuls parasols et chaises longues sont autorisés” dit-il.

“Demain, je veux m’entretenir avec M. MaAnn, mais il nous évite disant qu’il est toujours occupé” continue le colonel Santi.

“Le principal sujet de cet entretien sera ce qu’il veut vraiment faire de Bang Tao Beach, avant qu’il envoie sa requête au chef du district” ajoute-t-il.

Concernant le restaurant, le colonel Santi a précisé “le propriétaire clame être sur son terrain. J’ai demandé au cadastre de coopérer, ainsi qu’au bureau maritime, aux officiers des parcs nationaux et a d’autre, afin de clarifier cela avant de prendre des mesures”

Le colonel Santi a expliqué que libérer Bang Tao Beach des vendeurs prendrait du temps.

“Il y a de nombreuses étapes à franchir, et la demande finale doit être soumise au comité de gestion des plages” dit-il.

“Je sais que M. MaAnn ne veut pas obliger les vendeurs à quitter la plage, il veut en discuter avec eux dans un premier temps” continue-t-il.

Au sujet de Surin Beach, également dans le secteur géré par M. MaAnn, le colonel Santi reste ferme quant à ce qu’elle reste débarrassée des vendeurs.

“Surin Beach est une plage vierge, et j’insiste la dessus” dit-il.

Le colonel Santi a par ailleurs signalé “je ne viens pas ici changer les règles. J’applique celles déjà mises en place par le comité de gestion des plages”


Article original : The Phuket News

Photo from - Supplied

Les dernières vidéos