Au cœur de l’industrie des transports publics

Actualités Phuket Thaïlande

Au cœur de l’industrie des transports publics
15 Novembre
13:16 2016

PHUKET La nouvelle annoncée cette semaine de la décision d’influentes familles de Phuket, frustrées par des décennies d’inaction et d’incapacité de l’administration – ou de manque de volonté – de développer un réseau de transports publics sur l’ile fait avancer le projet et les lie au futur de Phuket.

Opinion, Transports, Tourisme, Economie,

Cette initiative arrive sur une ile ou toutes les formes de ‘transports publics’ sont détenues par des compagnies privées que ce soit les tuk-tuks ou les taxis, leurs mafias et les prix invraisemblables exigés pour joindre les rangs des compagnies qui opèrent ces transports, jusqu’aux coopératives de limousines de l’aéroport qui paient des frais exorbitants a Airports of Thailand (AoT) pour jouir du droit de prendre des passagers a l’aéroport de Phuket.

Les cars de l’aéroport sont également privés, tout comme les songthaew bleu et blanc du marché de Phuket Town et même les moto taxis.

Malgré les frais collectés et les multiples plaintes déposées à leur encontre, qui ont d’ailleurs déjà été à l’origine d’un raid de l’armée il y a deux ans, tous sont légalement inscrits auprès du département des transports terrestres de Phuket.

Les seules exceptions sont les Po Thong, bus roses opérés par l’organisation de l’administration provinciale Phuket (PPAO), et même eux n’osent pas développer leur offre de transport sur les plates-bandes des magnats des transports.

Que l’on soit d’accord avec ces modelés d’investissement ou pas, les entreprises privées font le travail pour une seule raison – elles existent pour faire de l’argent. Si de telles corporations apportent un bénéfice a la population, là où le gouvernement a échoué depuis si longtemps, cela doit être annoncé comme une bonne nouvelle.

La bonne nouvelle vient du fait que les investisseurs du PKCD veulent introduire leur compagnie à la bourse de Thaïlande, ce qui fait taire les critiques des cyniques qui affirment que le PKCD ne sera rien d’autre qu’un nouveau cartel.

Avec cette volonté d’introduction en bourse, le public pourra littéralement investir dans Phuket, et réclamer leur part des bénéfices. C’est aussi simple que cela.

Sans aucun doute de nombreux challenges restent à surmonter. L’introduction en bourse d’une compagnie de transport hérissera le poil de beaucoup de ceux qui profitent de l’industrie très lucrative des transports à Phuket.

Comment le PKCD gèrera ces problèmes, cela reste à voir, mais le gouverneur de Phuket Chockchai Dejamornthan a raison en disant que personne ne peut connaitre les problèmes à l’avance, ni la mentalité des fournisseurs de ‘transports public’ existants mieux que ces personnes. Si quelqu’un peut le faire, ce sera bien eux – et ils sont motivés pour réussir.


Article original : The Phuket News

Photo from - PR Dept

Les dernières vidéos