A Phang Nga, un est homme inculpé de lèse-majesté après une diatribe acerbe postée sur Facebook

Actualités Phuket Thaïlande

A Phang Nga, un est homme inculpé de lèse-majesté après une diatribe acerbe postée sur Facebook
18 Octobre
11:16 2016

PHUKET : Plus de 50 policiers, militaires et officiels locaux ont été mobilisés après le blocage de Phetkasem Road près de Kok-Kloi Market a Takua Thung dans la province de Phang Nga, par plus de 1500 personnes protestants après des commentaires insultants envers la Famille Royale postés sur Facebook.

Crime, Armée, Police,

La foule accusait le fils du propriétaire d’un magasin situé près du marché d’avoir posté des commentaires gravement offensant sur une page Facebook. Le fils du propriétaire du magasin est engagé militaire auprès du centre de commande de la troisième flotte a Phang Nga.

La police de Khok Kloi, dirigée par le colonel Sathit Phromuthai et des officiels locaux a mené plus d’une cinquantaine de policiers en civil et en uniforme pour calmer les tensions et maintenir la paix alors que de plus en plus de mécontents se regroupaient pour faire avoir leur colère, créant des bouchons sur la route.

Le leader des protestataires a appelé la police pour qu’elle force le fils du propriétaire du magasin à se prosterner devant un portrait de SM le Roi, et a demandé qu’il soit poursuivi pour crime de lèse-majesté.

Trois heures après le début de la manifestation, Ekkachai Suwanno, chef adjoint du centre de commande des opérations de sécurité intérieure, qui représente le centre de commande de la troisième flotte, a promis de prendre les mesures nécessaires. Les manifestants ont alors entonné l’hymne royale avant de quitter les lieux.

Les premières protestations avaient commencé à Phuket après qu’une foule de riverains en colère s’était rassemblée devant le magasin Nam Tou Hu Samkong sur Yaowarat Road à Phuket Town se plaignant de commentaires irrespectueux contre la Famille Royale postes par le propriétaire de ce magasin.

Apprenant ce rassemblement, une équipe de policiers de militaires et d’officiels s’était rendue sur place pour les disperser, mais la foule ne voulait pas bouger.


Article original :Eakkapop Thongtub / The Phuket News

Photo from - Eakkapop Thongtub

Les dernières vidéos