2000 animaux du Temple Tiger affamés

Actualités Phuket Thaïlande

2000 animaux du Temple Tiger affamés
23 Juin
11:03 2016

KANCHANABURI: Le personnel du Temple Tiger a demandé des dons de nourriture pour les 2.000 animaux restants après que les autorités ont déplacé ses tigres, laissant sans aucun moyen de recueillir des fonds pour leur alimentation.


Le personnel de Wat Pa Luang Ta Maha Bua dit qu'il n'y a eu aucun visiteur après que le Département du parc national, de la faune et de la conservation des plantes (DNP), par ordonnance du tribunal, a déplacé 147 tigres dans plusieurs centres d'élevage, dans les autres provinces entre le 30 mai et le 4 Juin, selon à Khaosod online. 


Le temple, célèbre parmi les touristes pour ses tigres du Bengale depuis 2004 au mois dernier, a été accusé d'implication dans le trafic illégal d'espèces sauvages.


Nathawut Phokaew, un garçon de temple (laïque au service des moines dans le temple en échange d'un abri et de la nourriture), a déclaré hier (22 Juin) que, après que les tigres ont été déplacés, le temple avait été pratiquement fermé.


Bien que le monastère n'a plus de tigres dans ses soins, elle doit nourrir environ 2.000 autres animaux, y compris des vaches, des buffles, des cerfs, des sangliers et d'autres, dit-il. La plupart des bovins ont été sauvés ou achetés dans les abattoirs, une forme populaire de mérite de décision chez les bouddhistes thaïlandais. 


Les animaux sont nourris maintenant en quantité moindre en légume chaque jour parce que le temple ne peut pas se permettre d'acheter plus, a-t-il ajouté.


M. Nathawut a dit que lui et d'autres membres du personnel du temple, continueraient de rester dans au temple par soucis qu'il y aurait personne pour nourrir les animaux.


"Certains d'entre eux sont devenus malades. Certaines sont enceintes. Nous ne pouvons rien faire, que les laissez chercher de la nourriture dans les jardins du temple. Il serait bon que les représentants du gouvernement, en particulier les vétérinaires, viennent jeter un oeil sur eux de temps en temps''.


"Nous aimerions également faire appel aux amoureux des animaux, qu'ils donnent de la nourriture au temple, afin que nous puissions les nourrir'', dit-il.


Kasemsorn Polchai, un autre garçon du temple, a déclaré que les animaux ont été maintenant un peu dispersé partout, dans le vaste territoire du temple, en quête de nourriture.


"Des dons pour les animaux sont nécessaires», a-t-il dit.


En 2001, Luang Ta Chan, l'abbé, a prit sept tigres blessés, apparemment à la demande des villageois. Les responsables de la faune à ce moment là, sont venu les voir et ont décidé que les grands felins devaient être mis en fourrière parce qu'ils étaient des animaux protégés. Cependant, les autorités ne disposaient pas des moyens pour les déplacer ou en prendre soin, alors ils ont demandé au temple de continuer à les garder pour eux en leur nom.


Avec les tigres rares sur de longues chaînes qui pourraient être caressés, le monastère est devenu populaire parmi les touristes de partout dans le monde. Leur nombre était passé à 147 au dernier recensement en 2015.


Le temple aurait compté sur les dons et les revenus fait sur les animaux pour maintenir le fonctionnement. 

Au cours des deux dernières années, le temple a été accusé d'implication dans le trafic d'animaux après qu'un vétérinaire qui travaillait pour lui a révélé que le nombre des tigres n'était pas stable.


Les autorités de la faune ont pris des mesures en mai pour enlever les tigres. Les raids subséquents ont dévoilé 40 corps des bébés tigres dans des congélateurs, ainsi que des organes et des parties d'animaux adultes. Des milliers d'amulettes et talismans en parties en tigre ont également été saisis.


L'abbé a nié toute implication, en disant qu'il n'a rien à voir avecça.


Article bangkokpost.com

Photo from - bangkokpost.com

Les dernières vidéos