10 raisons pourquoi les touristes occidentaux ne sont pas les bienvenus en Thaïlande

Actualités Phuket Thaïlande

10 raisons pourquoi les touristes occidentaux ne sont pas les bienvenus en Thaïlande
22 Février
16:32 2020

OPINION : Adam Judd, pense que le touristes occidentaux ne sont pas désirés en Thaïlande. Il étaye son avis de plusieurs exemples, principalement ceux d’un occidental vivant dans une ville touristique thaïe.

 



 

Voici mon opinion, élaborée après diverses conversations avec des personnes de tout milieu et de toute culture, et après de nombreuses années passées auprès de personnes de toutes ces démographies ayant passé plus ou moins de temps à travailler dans des attractions touristiques ou des entreprises locales. Ce n’est pas que le point de vue d’un pilier de comptoir – Adam Judd.

 

1. Les occidentaux ont tendance à se plaindre plus que les autres, ils trollent beaucoup plus, écrivent plus souvent des commentaires négatifs et se disputent souvent entre eux. Si vous lisez ce genre de commentaires publiés en anglais sur les forums, ce sont essentiellement des occidentaux d’Angleterre, des USA, d’Australie ou de Scandinavie qui se plaignent. Sur les forums indiens ou de pays d’Asie du Sud Est, on constate beaucoup moins de mécontents et de disputes. Cela ne concerne pas que les commentaires sur les forums, cela concerne aussi les gens, d'où mon numéro deux….

 

2. Les occidentaux sont beaucoup plus exigeants Si quelquechose ne se passe pas bien, ils se plaignent ‘bruyamment’, longtemps, et demande immédiatement à parler à un responsable, etc. Nombreux parmis les autres touristes ne font pas des montagnes d’un petit problème ni ne s’énervent pour de si petites choses. Il y a des raisons pour lesquelles la plupart des informations rapportant l’agression d’un étranger concerne principalement des occidentaux, et seulement très peu de coréens ou de russes.

Le soucis ici est que d’un point de vue occidental relever un problème représente une opportunité de le régler et de satisfaire le client. Mais d’un point de vue asiatique, relever un problème est considéré comme une attaque personnelle ou une insulte, même si ce n’est pas le cas.

 

3.Les occidentaux ont un sens du ‘bon droit’ plus accru que de nombreux autres touristes. Chacun veut se sentir important, mais beaucoup d’occidentaux veulent se sentir les plus importants. Dans les sociétés dépassant le milliard d’individus ou dans les structures sociales mettant en valeur le groupe devant l’individu, comme au Japon ou en Inde où ce n’est pas le cas, il y a beaucoup moins de réclamations.

 

4. Les occidentaux veulent souvent faire les choses à leur manière. Ils sont habitués à faire le choses comme ils le veulent et si les choses ne se passent pas comme ils le souhaitent, ils envoient promener tout le monde. D’autres cultures et sociétés sont habituées à faire les choses même si la manière ne leur est pas idéale.

Ces populations se mélangent mieux à la foule et se plaignent moins. Cela se retrouve dans de petites choses comme demander des plats qui ne sont pas au menu ou des services qui ne sont pas proposés.

 

5. Les occidentaux ne dépensent pas autant qu’ils le pensent. Un mythe, et rien qu’un mythe, raconte que les russes, les chinois, les indiens... ne dépense pas d’argent pendant leurs vacances. Il y a beaucoup de ‘gros radins’ dans tous les pays, mais il y a aussi de ‘gros dépensiers’ partout. Mais ceux qui veulent réduire les coûts au maximum sont les occidentaux.

En revanche, ceux qui dépensent le plus sont sans conteste les chinois, les russes et les indiens, à la différence qu’ils ne dépensent pas tout leur argent dans les bars et les stripteaseuses. 

 

6. Les occidentaux sont moins nombreux que les autres. La Thaïlande a développé une économie ‘McDonald’s’, dans laquelle elle se concentre sur le nombre de clients et le nombre de fois ou ils dépensent un dollar, plutôt que des clients uniques qui dépensent beaucoup en une seule fois. Beaucoup ne comprennent pas l’essor des classes moyennes chinoises et indiennes qui voyagent pour la première fois. Si seulement 1% des visiteurs de ces pays dépensaient des sommes moyennes, cela représenterait toujours beaucoup plus que les dépenses des occidentaux.

 

7. Les non occidentaux aiment toujours les tour organisés. Beaucoup d’occidentaux ont voyagent hors des groupes et des voyages organisés depuis plusieurs dizaines d’années. Au contraire, les chinois, les indiens et certains russes continuent à pratiquer ce genre de tourisme. Ils sont donc plus facile à transporter d’un endroit à un autre. Ils sont conduits dans des marchés et dans des centres commerciaux où les prix sont plus élevés que dans les marchés locaux, mais puisqu’ils ne connaissent pas les autres possibilité ils dépensent leur argent dans ces endroits. Souvent ces ‘entreprises’ sont considérées comme des ‘arnaques’ par les expatriés occidentaux mais elles ne le sont pas totalement, ce sont simplement des magasins plus chers. Les chinois ont tendance à dépenser  beaucoup d’argent dans ces magasins, surtout en or et lors de leurs visites de temples.

 

8. Même si ces touristes non occidentaux dépensent leur argent dans des tour organisés, l’argent qu’ils dépensent sur place finit toujours par alimenter l’économie locale. Il est faux de dire que leur argent ne profite pas à l’économie du pays. Si la compagnie touristique est chinoise, et si les vacances ont été réservées et payées en Chine ou en Inde, avec une importante réduction, les attractions locales sont elles gérées par des thaïs, et aujourd’hui beaucoup souffrent de l’absence des touristes chinois en raison du coronavirus. Ces thaïs dépendent de ces touristes pour vivre. L’alcool, le carburant des cars, les draps et les aménagements des hôtels, les réparateurs, les fruits de mer, l'électricité et l’eau, etc etc, sont tous thaïs et profitent à la Thaïlande. Même si un touriste faisant partie d’un tour organisé ne dépense rien, le prix de ses vacances aide a soutenir les travailleurs thaïs, les développeurs, les vendeurs de nourriture, les stations services etc. Au contraire, dépenser son argent dans un bar n’est pas la seule manière de juger si un touriste dépense ‘bien’ son argent ou non, mais il est sûr que dans de nombreux cas cela ne soutient pas le style d’entreprises familiales thaïlandaises mais plutôt les grandes attractions touristiques.

 

9. Les touristes non occidentaux viennent de plus près et plus souvent. Pour les occidentaux le vol est beaucoup plus long et beaucoup plus cher. Un vol depuis l’Inde ne dure que quelques heures et ne coûte pas grand chose. Faire venir de grandes quantités de touristes de ces pays est juste plus simple en raison de la distance. Par exemple, les touristes malaisiens sont de plus en plus nombreux en Thaïlande grâce aux promotions touristiques et aux diverses offres, mais aussi car le pays est limitrophe.

 

10. Beaucoup de touristes non occidentaux ne sont pas là pour les ‘quartiers chauds’. C’est la pure vérité, même si cela provoque la colère des habitués et des fans de ces bars. Nombreux sont les russes et les chinois qui n’ont aucun intérêt dans ces endroits et viennent en vacances en famille. Certains indiens y vont mais ils sont de plus en plus remplacés par des familles et des voyageurs d’affaire. Et les locaux préfèrent ces visiteurs intéressés par les attractions touristiques, l’architecture, les temples, la culture... Bien sûr, ils peuvent passer dans ces quartiers mais ne dépensent pas leur argent dans ces endroits. Certains occidentaux préfèrent s’asseoir dans un bar pendant deux semaines sans bouger et ne rien voir d’autre du pays. Les touristes qui viennent ici pour des activités familiales ou pour les affaires sont beaucoup plus appréciés que les piliers de bar.

 

Maintenant, ce ne sont que des ‘raisons’ génériques et bien sûr il y a des exceptions à toute règle. Mais c’est aussi la manière dont sont généralement perçus les différences entre les touristes occidentaux et ceux d’autres régions du monde. Il y aurait bien d’autres choses à dire à ce sujet, mais c’est déjà un bon début. 

 

Source : Adam Judd / Pattaya Unplugged



Article original : The Thaiger


Photo from - The Thaiger

Les dernières vidéos