‘Stam’ le faux policier arrêté à Phuket, nie les rackets de Patong

Actualités Phuket Thaïlande

‘Stam’ le faux policier arrêté à Phuket, nie les rackets de Patong
23 Août
10:07 2016

PHUKET : La police est arrivée par avion depuis Bangkok pour arrêter un homme de Patong qui se déguisait en policier afin d’obtenir des repas gratuits dans les restaurants et d’extorquer de l’argent aux petits commerçants. Si ces menaces n’étaient pas suivies d’effets, il menaçait ses victimes de fermer leur magasin.

Police, Crime, Patong

“Je suis venu par avion pour diriger l’équipe d’intervention dès que j’ai reçu les premières plaintes à ce sujet” a explique à The Phuket News le colonel de police Sipaketh Kruewattanaset, Adjoint au chef de la division de lutte contre la criminalité de la Police Royale de Thaïlande (CSD).

Les officiers de la CSD, en collaboration avec la Police Touristique de Phuket, ont arrêtés un jeune homme de 24 ans, Chatrin “Stan” Tongteerakul dans une maison située au 50 Pi Road, sur les collines derrière Patong, mercredi dernier.

Chatrin a été présenté à la presse à Bangkok le samedi suivant.

Lorsque la police a lancé son intervention dans cette demeure de Patong, elle a trouvé Chatrin en possession d’une arme de calibre .40mm, un Glock ainsi que 76 balles et un fusil à pompe Remington 12 avec 4 cartouches.

Les officiers ont également découvert un uniforme de police de la CSD et une fausse plaque d’identification de police identifiant Chatrin non seulement comme membre de la Police Provinciale de Phuket mais aussi comme chef de la division investigation de la police provinciale de Phuket.

Ce n’est d’ailleurs pas première fois que Chatrin est arrêté pour falsification d’identité auprès la personne d’un officier de police, rapporte le colonel Sipaketh.

 “Chatrin a auparavant été inculpe de falsification d’identité en la personne d’un officier de police a Khon Kaen,” dit-il.

“Il a été arrêté là-bas, a été inculpe et a purge sa peine, mais il est ensuite arrivé à Phuket il y a environ neuf mois et a recommence la même combine” ajoute le colonel Sipaketh.

Chatrin a dit à la presse qu’il avait eu un accident y a trois ans l’empêchant d’être incorpore dans la police en tant qu’aspirant.

“J’avais l’habitude d’aider la police et voulait réellement être policier” précise Chatrin.

Il a également nié être l’auteur des extorsions qui lui sont reprochées.

Le colonel Sipaketh demande expressément aux personnes ayant des plaintes en rapport avec ce cas de contacter la hotline de la CSD au Tel : 1195 (24h/h).

 

Article original: The Phuket News

Photo from - Phuket Tourist Police

Les dernières vidéos