"Justice for Jessie" une jeune Irlandaise, à Phuket

Actualités Phuket Thaïlande

25 Février
22:44 2015

Une vidéo postée sur la page Facebook "Justice pour Jessie" est allé en  , une irlandaise agée de 15 ans, Jessie Vard, plaide pour la justice pour sa famille, qui ont prétendu, avoir subi des années de corruption de la police, des menaces de mort, des fraudes à la propriété et d'enlèvement.

Jessie, a posté la vidéo, dénonçant le système de la police et de la justice thaïlandaise, avant que son  père de 61 ans, Colin Vard, ait comparu devant la presse à Bangkok le 12 Février, demandant pour la justice dans une affaire de fraude de plus de 64 millions de baht, d'une propriété datant de 2009.

"Les Thaïlandais devraient savoir à propos de Phuket,  ce qui se passe là-bas. Il y a tant de corruption. Personne ne peut contrôler la corruption. Je pense que personne ne veut contrôler la corruption », dit Jessie en thaï. "Nous avons perdu notre maison et mon père a perdu son ​​entreprise, en raison de la corruption. Maintenant, nous n'avons pas d'argent et nulle part où vivre. Nous avons peur de sortir. Nous avons passé cinq ans à être mal ».

Jessie, continue à dire que la corruption a infiltré de nombreuses institutions, et des personnes en Thaïlande, y compris les policiers, les avocats, les officiers des terres et les banques, en écho à la déclaration de son père qu'il a fait le 12 février.

"Ils travaillent tous ensemble, les pauvres et innocents doivent perdre", dit-elle. "Mon père a failli perdre sa vie aussi. Souvent, les gens ont essayé de le tuer parce qu'il combat la corruption ".

Jessie, allègue quand M. Vard,  est venu récemment à Phuket pour suivre  un tip-off il a reçu, un rapport de police, celui ci  était changé, et il a fourni des preuves ayant été supprimée. Toutefois, elle a dit qu'il avait été menacé et chassé hors de l'île.

"Je me demande s'il y a une loi ou une justice en Thaïlande? Je porterai cette douleur toute ma vie. Tous nos droits de l'homme ont été pris pour nous ", dit Jessie.

Elle  a raconté ensuite  un incident, il y a environ cinq ans, quand les hommes sont arrivés à leur domicile à Phuket, et menacé de tuer M. Vard. Ils ont tenté de la kidnapper ainsi que son frère. Elle affirme que la police locale, n'ont pas pris les mesures appropriées.

«Mon père,  essait de faire un rapport de police, depuis 5 ans. Est-ce que mon père doit mourir, pour que nous obtenions la justice? » demande t-elle.

"Je demande à tous les gens bons et honnêtes de partager ma vidéo, et laisser le monde voir le bon côté des gens thaïlandais, pas seulement le mauvais. Nous avons besoin de votre aide et soutien. S'il vous plaît partager ma page. Merci".

Le journaliste Andrew Drummond, qui a récemment quitté la Thaïlande par peur pour sa sécurité et celle de sa famille, a déjà expliqué le cas de M. Vard en 2011.

"Deux enfants d'un homme d'affaires irlandais M. Vard, ont été jetés dans un puit, tandis que sa femme de ménage, en collaboration avec« les criminels organisés », ont décidés de lui enlever son manoir et six autres maisons sur l'île thaïlandaise de Phuket. M. Drummond l'avait écrit le 1er mai 2011.

"Nous avons été informés par la police, qu'il fallait nous déplacer d'emplacement tous les trois jours. On m'a dit de changer mes téléphones et cartes SIM et de ne pas communiquer avec quelqu'un, qui pourrait être connecté à distance avec cette bande", a déclaré M. Vard.

 M. Drummond. «Je suis presque sans  sou. Mais ce que je ne pourrai jamais, oublier, ce qui est arrivé à mes enfants. Ils ont des cauchemars chaque nuit et se réveillent en hurlant. Ils  revivent ce qui leur est arrivé dans le puit ".

Lors de la conférence de presse le 12 Février, M. Vard a remis au Lt Gen Prawut Thavonsiri, un porte-parole de la police nationale, les documents soutenant son cas de la fraude alléguée.

Gen Prawut, a promis d'enquêter sur ce qui c'est passé, il y a  cinq ans, dès que possible, la rapporté "The Thai news portal Manager Online*.

La vidéo de Jessie, posté le 3 Février, compte près de 50 000 vues, comme il a soudainement, commencé à été déclaré hier en virus!

https://www.facebook.com/video.php?v=769295369806701

article de Phuket gazette

Photo from - capture écran FB

Les dernières vidéos