Une proposition à B3.5 milliards pour résoudre le problème de pénurie d’eau

Actualités Phuket Thaïlande

Une proposition à B3.5 milliards pour résoudre le problème de pénurie d’eau
20 Juillet
10:10 2019

PHUKET : Les officiels ont dévoilé cette semaine un plan de B3.5 milliards pour puiser de l’eau depuis Phang Nga comme solution à long terme au problème de pénurie de l’eau sur l'île.





Ce nouveau plan est proposé alors que les trois principaux réservoirs de Phuket restent désespérément vides malgré les récentes pluies.


Des précipitations qui ont douché l'île cette semaine. Mardi on relevait à Phuket Town 79.2mm de précipitations, à l’Aéroport International de Phuket 40.6mm, et mercredi encore 28.5mm à Phuket Town et 28.4mm a l’aéroport.


Cependant les relevés du Bureau National des Ressources en Eau (ONWR) dans deux des principaux réservoirs de l'île – Bang Wad à Kathu et Bang Neow – montrent des niveaux catastrophiques.


Mercredi, le réservoir de Bang Wad ne contenait que 600,000 mètres cubes d’eau ‘utilisable’ pour une capacité totale de 10.2 millions de mètres cubes, tandis que celui de Bang Neow ne contenait que 340,000 mètres cubes d’eau ‘utilisable’ pour une capacité totale de 7.2 millions de mètres cubes.


Hier, après une semaines de précipitations, le ONWR indiquait dans son rapport quotidien daté du 19 Juillet que le réservoir de Bang Wad ne contenait que 0.99 million de mètres cubes d’eau, dont seuls 0.72 millions de mètres cubes d’eau sont utilisables pour une consommation domestique. Le réservoir de Bang Neow ne contenait que 0.52 million de mètres cubes d’eau dont seuls 0.41 million de mètres cubes d’eau sont utilisables.


Le ONWR, créé l’an dernier à la demande du premier ministre Prayut Chan-o-cha pour résoudre les problèmes récurrents d’eau du pays et éviter des catastrophes, a placé Phuket en deuxième position des provinces présentant le plus grand risque de pénurie d’eau.


Pour expliquer ces faibles niveaux des réservoirs, les officiels indiquaient que soit les pluies n’atteignaient pas les réservoirs ou étaient directement ‘dérivées’ dans les réservoirs qui alimentent la population. 


“Il n’y a pas assez d’eau sur l'île” déclarait Somsawat Chaisinsorn, directeur du Bureau Provincial de l’Irrigation de Phuket.


Cependant il indiquait également des solutions “Il y a des projets à long terme qui apporteraient des solutions durable à Phuket. Soyez patients.”


Après les déclarations optimistes de M. Somsawat, le chef de l’Autorité Provinciale des Eaux de Phuket (PWA) Graisorn Mahamad était finalement prêt à en révéler les détails.


“Je prévois de puiser de l’eau via une canalisation connectée au continent. Cette canalisation sera relié à une source d’eau du PWA de Phang Nga, traversera le chenal entre Phuket et Phang Nga et sera directement connectée aux habitations. Avec ça il n’y aura plus de pénurie d’eau pour les habitants de Phuket” dit il.


Ce projet avait été soumis aux officiels du PWA à Bangkok l’an dernier, a indiqué M. Graisorn.


“Les experts de la DIvision de la Construction du PWA se sont rendus à Phuket et à Phang Nga la semaine dernière. Je leur ai montré les sites du projet qu’ils ont inspecté” dit il.


“J’ai confiance en l’approbation rapide de ce projet. Le budget a déjà été soumis au Cabinet” a t il ajouté.


M. Graisorn estime que Phuket aura besoin de 123,476 mètres cubes d’eau par jour au cours des dix prochaines années.


“Phuket s’est énormément développé au cours des dernières années. Il y a plus de touristes, plus d’habitants et plus d’entreprises” dit il, en signalant qu’il pensait que ce développement n’était pas terminé.


Le projet devrait être développé en deux phases pour un budget de B3,517,785,000, avec pour la Phase 1 un coût de B2.597 milliards, a expliqué M. Graisorn.


Le Phase 1 consistera en la construction d’une usine qui puisera de l’eau dans le canal de Phang Nga, qui traverse Phang Nga Town.


“Cette usine purifiera l’eau et sera en capacité de pomper vers Phuket près de 3,000 mètres cubes d’eau par heure” indique M. Graisorn.


La Phase 1A consistera en la construction de cette usine de purification et à l’installation des premières canalisations, son budget sera de B846.266 millions.


La Phase 1B consistera en la construction de la station de pompage et en l’installation de canalisations à Mai Khao, son budget sera de B889.468 millions. 


La Phase 1C consistera en l’installation d’autres canalisations et d’équipements de pompage à Mai Khao, son budget sera de B861.266 millions.


La deuxième phase coûtera B920.785 millions. Elle devrait être lancée en 2023, dit M. Graisorn.


La Phase 2 verra le pompage d’eau depuis Phang Nga augmenté à 5,000 mètres cubes par heure, a t il ajouté.


Ce projet demande par ailleurs l’acquisition par le PWA de 100 rais de terrains pour un nouveau réservoir à Nop Pring à Phang Nga et de cinq à dix rais pour chacune des stations de distribution, à Mai Khao, à Pa Khlok et à Kalai à Phang Nga.

 

M. Graisorn a admis que ce projet ne serait pas abouti avant longtemps.


“Ce projet doit encore être approuvé et passer l’Etude d’Impact Environnemental (EIA) ainsi que les auditions publiques” dit il.


M. Graisorn a également fait remarquer que ce projet dépendait de la capacité du canal de Phang Nga a fournir des ‘surplus’.


“Le niveau de l’eau dans le canal de Phang Nga est très élevé pendant la saison des pluies, entre Mai et Octobre. Le PWA de Phuket peut puiser de l’eau pendant cette période, mais pendant la saison sèche cette eau sera d’abord utilisée par Phang Nga” dit il.


“Donc nous utiliserons cette eau pendant la saison des pluies pour remplir les réserves de Phuket, pendant la saison sèche nous pourront aussi bientôt compter sur le réservoir de Nop Pring” a t il ajouté.


M. Graisorn a aussi expliqué que l’idée de puiser de l’eau hors de la province remontait à 2002 quand Phuket avait souffert d’une grave sécheresse qui avait alerté les officiels sur l’insuffisance des infrastructures de Phuket pour répondre à la demande en eau.


“Cette crise avait poussé le PWA a proposer de puiser de l’eau dans le réservoir de Cheow Lan” a t il expliqué.


Cheow Lan est un lac artificiel de 185 kilomètres carrés qui s’étend entre Surat Thani et Phang Nga. Le barrage de Rachaprapha a été construit à l'est du lac à Surat Thani à la demande du Roi Bhumibol Adulyadej pour produire de l’hydroélectricité.


Cheow Lan est une énorme ressource en eau. EGAT, l’Autorité de Production d’Electricité de Thaïlande, estime que le lac contient 5.639 milliards de mètres cubes d’eau.


La proposition d’alors voulait construire des canalisations entre Cheow Lan et les provinces de Phuket, Phang Nga et Krabi


A cette époque, il avait été estimé que la demande en eau de Phuket représenterait 132,000 mètres cubes d’eau par jour en en 2017, soit seulement 0.8% du volume du réservoir.


“Ce projet n’a cessé d’être proposé” a expliqué M. Graisorn.


“Cependant il a toujours été refusé pour des raisons environnementales. Cheow Lan se situe dans le Parc National de Khao Sok et des construction auraient pu avoir un impact non prévu sur l’environnement” dit il.



Article original : Tanyaluk Sakoot / The Phuket News


Photo from - Supplied

Les dernières vidéos