Une femme retrouvée morte dans un puit

Actualités Phuket Thaïlande

Une femme retrouvée morte dans un puit
26 Mars
14:14 2020

PHUKET : La police a ouvert une enquête sur la mort d’une jeune femme de 26 ans dont le corps a été retrouvé la nuit dernière dans un puit de Srisoonthorn. Le puit était utilisé par les riverains pour cuisiner, se laver et faire la lessive et la vaisselle.

 



 

L’investigation a pour objectif d’écarter la thèse d’un acte criminel, la mère de la victime ayant indiqué à la police que sa fille avait déjà essayé de se suicider à plusieurs reprises.

 

Le lieutenant Phattarakorn Pongphaiboon de la Police de Thalang s’est rendu Moo 2 à Srisoonthorn hier vers 22h.

 

Sur place la police et les secouristes ont découvert le corps de Wikanda Muankhamla, 26 ans, flottant dan un puit de cinq mètres de profondeur situé à proximité de plusieurs habitations.

 

Les secouristes sont descendus dans le puit pour récupérer le corps.

 

Il n’y avait aucune marque sur le corps de Melle Wikanda indiquant qu’elle avait été agressée, ont signalé les officiers.

 

Maneewan Chinnakhlot, 46 ans, qui a découvert le corps, a indiqué à la police qu’elle vivait dans une maison voisine.

 

Elle a d’abord remarqué que l’eau du puit commençait à sentir mauvais quand elle faisait sa vaisselle la veille, dit elle.

 

Elle a regardé dans le puit mais n’a rien vu.

 

La nuit dernière, en utilisant de l’eau pour se laver, elle a remarqué que l’odeur s’était intensifiée et a regardé à nouveau dans le puit. Pointant une lampe torche vers le fond du puit, elle a aperçu le corps et a appelé le propriétaire et la police.

 

“Je ne pourrais pas dormir pendant plusieurs nuits” dit Mme Maneewan.

 

“Nous avons utilisé l’eau du puit pour faire la vaisselle, pour nous laver et pour cuire du riz. Je n’utiliserai plus l’eau de ce puit pendant un long moment” dit elle.

 

La mère de Melle Wikanda, Boonplod Muankhamla, 61 ans, a indiqué à la police que sa fille avait tenté de se suicidé à plusieurs reprises, mais avait toujours été sauvée à temps.

 

“Je l’ai vue lundi dernier. Si elle n’était pas venu aujourd’hui (25 Mars), j’aurais demandé que l’on m’aide à la retrouver. Maintenant c’est trop tard, elle est morte” dit Mme Boonplod.

 

La police a confirmé poursuivre son investigation afin de confirmer si des circonstances suspectes entourent la mort de Melle Wikanda.



Article original : Eakkapop Thongtub / The Phuket News


Photo from - Eakkapop Thongtub

Les dernières vidéos