Sa Majesté vue de l’étranger

Actualités Phuket Thaïlande

Sa Majesté vue de l’étranger
25 Octobre
14:47 2016

PHUKET : En se remémorant la portée des changements apportés par Sa Majesté le Roi, les incalculables bénéfices qu’il a apporté à la Thaïlande ainsi qu’à son peuple sont sans précédents. Mais aucune image de ses 70 ans de règne ne serait complète sans considérer le rôle central qu’il a joué dans le développement des relation internationales de la Thaïlande. 

Sa Majesté n’a pas seulement su créer des liens étroits aves les leaders et les pays étrangers, elle a aussi donné à la Thaïlande une position droite et ferme sur la scène internationale.

Les fruits de ses efforts incessants envers son peuple et son royaume se sont propagés en dehors des frontières nationales pour aider au développement et au bien-être des populations à travers le monde entier. 

Son attitude sur le plan international ne se cantonnait pas qu’au rôle de chef d’état, mais également comme incarnation des valeurs thaïes, une personnification de la sagesse et de la coexistence pacifique entre les communautés et les cultures.

Son premier voyage en tant que Roi fut vers le Vietnam, en 1959, suivi ensuite par des visites dans près de 30 pays à travers l’Asie, l’Europe et l’Amérique. Les USA, pays où il est né, ont été bénis de deux visites royales, tout comme l’Allemagne et l’Autriche.

Le monde était intrigué à la vue de ce chef d’état posé et à l’aise en compagnie d’Elvis Presley alors qu’il était venu discuter d’affaires internationales avec des chefs d’état du monde entier. Chef d’état, Sa Majesté était également reconnue comme Vrai Roi du Peuple par les populations à travers le monde.

Avec Sa Majesté la Reine, le Roi a tracé un chemin à l’international que les autres membres de la Famille Royale ont depuis suivi, gratifiant la Thaïlande d’une réputation sans précèdent et créant des liens forts avec les autres pays.

Les voyages à l’étranger de Sa Majesté et de leurs enfants et petits-enfants n’ont pas été que purement protocolaires, au contraire ils ont apporté une réelle contribution au relations diplomatiques ainsi qu’aux populations.

Le travail de Sa Majesté visant à aider les populations plus défavorisées dans les zones rurales, ainsi que sa philosophie d’économie de suffisance, ont été salués et reconnus internationalement. En 1995, l’organisation pour l’agriculture et la nourriture des Nations Unies l’a récompensé de la Médaille Agricola, en reconnaissance de sa dévotion pour le bienêtre et la joie de tous les thaïs.

En 2006, le secrétaire général des nations Unies de l’époque Kofi Annan lui a remis le prix d’excellence du Développement Humain.

Trois ans plus tard, Les contributions remarquables de Sa Majesté dans le domaine de la propriété intellectuelle en tant qu’outil de développement lui ont permis de se voir attribuer le prix inaugural des Leaders Mondiaux, remis par l’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle.

Son premier brevet a été enregistré en 1993, pour l’aérateur de Chaipattana. Plus de 20 ont suivi ce premier, parmi lesquels des brevets pour ses techniques de ‘création de pluie’ en 1999 et 2003. Les inventions du Roi ont toutes été converties pour en obtenir un usage pratique dans de nombreux domaines agricoles et pour des projets de développement rural, créant des bénéfices concrets pour les différentes communautés à travers toute la Thaïlande et les pays voisins.

Il est important de rappeler le profond sentiment de respect et de gratitude envers Sa Majesté qui existe au sein des populations vivant en dehors des frontières thaïes. 

Actuellement, dix Projets Royaux primordiaux sont mis en œuvre rien qu’au Laos. Le premier d’entre eux, datant de 1992, fut le Projet de Développement des Services de Huay Sone-Huay Sua dans le village de Nayang, situe dans le district de Na Xaithong environ 22 kilomètres au nord de Vientiane. 

Sa Majesté le Roi a présidé le lancement official de ce projet en avril 1994 lors d’une visite au cours de laquelle il a également inaugure le Pont de l’Amitié Lao-Thaïe, premier pont reliant les deux pays en traversant le Mékong.

Depuis, des pays comme le Cambodge par exemple, ont bénéficiés de projet de remplacement des semences et d’autres programmes de développement, tous selon la volonté de Sa Majesté pour résoudre les crises et améliorer les conditions de vie des population locales.

Article original : The Nation

Photo from - The Nation

Les dernières vidéos