Réfléchir avant de nettoyer

Actualités Phuket Thaïlande

Réfléchir avant de nettoyer
22 Mai
10:08 2017

PHUKET : A ce jour cette année The Phuket News a rapport des dizaines de “jours de nettoyage” organisés de manière aléatoire par le gouvernement provincial, les universités locales, les hôtels et resorts, les communautés, les expats... oh et aussi cet homme que j’ai vu ramasser le papier d’une glace dans la rue l’autre jour. 

  



Cela suffit-il pour dire que nettoyer Phuket, au moins superficiellement, semble être une cause que tout le monde embrasse – il y a quelques opportunités de corruption, les résultats sont quantifiables et c’est une belle chance de photo pour les personnes concernées. 


Le seul hic est que ces ‘jours de nettoyage’ sont pris à la légère. La tâche la plus compliquée est de lutter contre le problème des déchets de l’ile avec des infrastructures et une politique proactive qui se concentrent sur les problèmes sous-jacents. 


Alors que nous félicitons à raison les gens qui s’impliquent dans ces ‘jours de nettoyage’, ce que nous devons vraiment faire est réduire la quantité de détritus produits. 


Plus de poubelles dans les lieux publics serait un bon début, dans toutes les villes et près de chaque banc, ainsi que des rondes fréquentes pour les vider et les garder en état. Naturellement, cette mesure serait soutenue par des programmes d’information et d’éducation. 


Une ‘taxe’ de un bath sur les sacs plastiques serait bienvenue, et même si nous pouvons nous attendre à ce que certaines petites échoppes n’y adhèrent pas, ne serait-ce pas une bonne relation publique écologique pour les grosses enseignes comme 7-Eleven, Tesco, Super Cheap pour prendre l’initiative sur ce problème précis? 


Ensuite sur cette liste il faudrait investir dans les installations de recyclage afin d’augmenter la proportion de matériaux pouvant être réutilisés afin de générer des profits. 


Si même rien qu’un petit pourcentage de matériaux se retrouvant dans les décharges ou dans les incinérateurs pouvait être recyclé, ce serait un bon début. Et en créant de la valeur à partir de produit auparavant sans valeur, les gens se mettraient à les collecter pour les revendre. 


Un plan à l’échelle de l’ile sur 30 ans pour des infrastructures de traitement des eaux usées serait une idée lumineuse. 


Considérant la croissance de Phuket, peut être que nous pourrions prévoir de construire ces infrastructures maintenant, sachant que nous en aurons besoin très bientôt. 


Le gouverneur Norraphat Plodthong est confiant et près à mettre la main à la pâte, il serait super de le voir mettre en œuvre certaines des mesures mentionnées ci-dessus. 


Evidement il serait plus facile ainsi d’obtenir du soutien, pour que Phuket soit plus propre, plutôt qu’en disant... fermons les bars de Bangla Rd. 


Cela vaut certainement un coup d’essai. 

 


Article original : The Phuket News 

Photo from - PR Dept

Les dernières vidéos