Phuang Malai : les guirlandes de fleurs thaïes

Actualités Phuket Thaïlande

Phuang Malai : les guirlandes de fleurs thaïes Phuang Malai : les guirlandes de fleurs thaïes
20 Septembre
14:00 2016

Phuang Malai (พวงมาลัย) : Une des choses les plus belle et les plus artistique de Thaïlande.

Ce sont les guirlandes traditionnelles thaïes qui sont les plus communes à travers toute la Thaïlande. Ces guirlandes traditionnelles peuvent être très simples mais aussi très complexes ; elles sont utilisées comme offrandes dans les temples et les sanctuaires ou sont offertes à des invites en signe de respect. Les ‘Malai’ sont aussi très souvent utilisées pour attirer des auspices favorables.

Les guirlandes thaïes sont assemblées en enfilant différentes combinaisons de fleurs ensemble, combinaisons dépendant de la saison et de l’imagination de l’artiste. La combinaison inclue une ou plusieurs fleurs aromatiques comme le jasmin ou le bouton de rose. Il est dit que la toute première apparition de ce genre de de décoration florale en Thaïlande remonte au règne du roi King Chulalongkorn (Rama V). Il mentionne des guirlandes de fleurs fraiche dans son écrit ‘Cérémonie Royale dans 12 mois’. Par la suite, durant l’ère Rattanakosin, les guirlande de fleurs thaïes devinrent des objets cérémoniels utilisés pour certaines occasions.

Il existe plusieurs types de schémas de Malai. Par exemple, ‘Creature Malai’ signifie que les fleurs sont arrangées pour représenter un animal, ‘Chained Malai’ est fait de Malai ronds enlaces entre eux pour former une chaine et symbolisent la similitude, ‘Braided Malai’ pour lequel deux guirlandes rondes sont assemblées et décorées avec un Malai en forme de pin à chaque extrémité.

Pour les ‘Vine Malai’, les guirlandes sont arrangées en forme de vigne. Un Malai spécial est celui de l’orchidée, pour lequel seules des orchidées sont utilisées. Dans la culture thaïe, la Malai est communément utilisé comme offrande, cadeau ou souvenir. Le ‘Malai song chai’ (มาลัยสองชาย), se produit lorsqu’une personne donne et met la guirlande traditionnelle autour du cou d’une autre personne, signifiant et insistant sur l’importance de cette personne. Enfin, le ‘Malai chum rui’ (มาลัยชำาร่วย), est une petite guirlande offerte comme souvenir. De cette manière, le ‘Malai chum rui’ peut être comparé avec le ‘lei’ des cultures hawaïenne et polynésienne. De nos jours, les Malai sont aussi devenus pour certain des accessoires de mode (même si beaucoup de thaïs désapprouvent cette dérivé). Selon moi, c’est probablement l’art thaï le plus versatile, le plus élaboré et le plus étonnant.

Article original : Sirinya Pakditawan

Photo from - The Phuket News

Les dernières vidéos