Opinion : La Chine a pris froid

Actualités Phuket Thaïlande

Opinion : La Chine a pris froid
12 Janvier
13:01 2020

PHUKET : Les officiels de la santé ont montré cette semaine qu’ils sont bien entraînés quand il s’agit d’éviter l’arrivée d’une infection venue de Chine. Tous les efforts depuis la peur du SRAS en 2003 semble avoir payé. Depuis, les officiels thaïs ont renforcé leurs contrôles contre d’autres maladies.

 



 

Heureusement, les officiels de la santé de Phuket savent quoi faire pour identifier les personnes infectées à leur arrivée, et disposent de matériels et de protocoles à suivre. Mais pour le moment personne ne connaît encore la durée d’incubation de la maladie.

 

D’ailleurs, si vous pensez que la grippe aviaire ou la grippe porcine ont disparu, revoyez votre jugement. En Juillet dernier une épidémie de 216 cas de grippe porcine a été confirmée en Birmanie. 62 personnes sont mortes en un mois, 40 rien qu’à Yangon.

 

La grippe aviaire pointe toujours son nez et l’Organisation Mondiale de la Santé (WHO) a rappelé que bien que la plupart des infections soient animales “Les humains peuvent toujours être infectés par des grippes animales.”

 

Ensuite, le MERS a été signalé dans 27 pays depuis 2012. Alors que 80% des cas ‘humains’ ont été signalés en Arabie Saoudite, en Décembre trois cas ont été confirmés à Doha au Qatar.

 

La maladie est donc présente dans un carrefour aéroportuaire mondial pour les européens voyageant en Asie.

 

Alors que les officiels de Phuket ne contrôlent que les arrivées des vols directs depuis Wuhan, il est inquiétant que les vols à escale ou le vols depuis les provinces voisines ne soient pas contrôlés.

 

Wuhan est la capitale de la province de Hubei, qui compte 58 millions d’habitants. Juste à côté se trouve Chongqing et ses 30 millions d’habitants. Les deux provinces sont très populaires auprès des touristes qui veulent voir le Barrage des Trois Gorges, et une simple recherche Google montre plus de 79 vols directs  et avec escale entre Chongqing et Phuket.

 

Avec ce nombre d’options, et les rumeurs d'une arrivée massive de touristes venus de Chine continentale à l’occasion du Nouvel An Chinois, on peut se poser la question si les services de santé sont préparés à ce volume d’arrivées depuis la Chine vers Phuket à l’approche du 25 Janvier.



Article original : The Phuket News


Photo from - PPHO

Les dernières vidéos