Opinion : En eaux troubles

Actualités Phuket Thaïlande

Opinion : En eaux troubles
12 Juin
11:20 2019

PHUKET : Daren Jenner, l’officier chargé de la sécurité en mer à Phuket pour l’Association Internationale du Sauvetage en mer (ISLA), a lancé un avertissement contre l’état des services de sauvetage de Phuket avant l’arrivée de conditions maritimes plus dangereuses le long des plages de la côte ouest de Phuket. Et il n’a pas tord.



Tourisme, Mer, Sécurité, Opinion,




La mousson du sud ouest est arrivée, et le ciel bleu qui va régner par intermittence au dessus de nos têtes jusqu’à Octobre attirera des touristes peu méfiants vers la mer pour profiter de leurs vacances tant attendues, et ne pas passer à côté d’une baignade pendant leurs séjour à Phuket. Ils ne connaissent pas les courants d’arrachement qui ont emporté tant de vies.


L’effondrement du système centralisé des sauveteurs de Phuket fin 2017 avait laissé la sécurité sur les plages en lambeaux. Le précédent système, en place pendant des décennies, consistait à engager un prestataire qui s’assurait que des sauveteurs qualifiés et expérimentés surveillaient toutes les plages. Une seule entreprise responsable de fournir ce service.


Ceci n’existe plus à présent. Il n’y a pas non plus d'organisation chargée de comptabiliser combien de personnes ont été sauvées de la noyade. Les cyniques diraient que cela est intentionnel.


A la place, chaque organisation administrative s’occupe de trouver des sauveteurs pour garder les plages de son secteur.


Certaines se débrouillent mieux que d’autres, c’est le cas de Patong et Nai Harn, ou les conseils locaux ont rapidement réagi pour engager des sauveteurs qualifiés et expérimentés qui avaient déjà patrouillé sur ces plages pendant des années.


Les autres ne s’en sortent pas aussi bien. La première chose que de nombreuses administrations locales ont demandé – notamment celles chargées des plages du centre et du nord de l'île – a été un financement convenable pour pouvoir trouver des sauveteurs qualifiés.


A cause de ça, beaucoup de personnes engagés n’était pas suffisamment qualifiés pour être sauveteurs. Ils manquaient des compétences minimum pour assurer leur propre sécurité au milieu des vagues. Sans grande surprise, certains ont même refusé de se jeter à l’eau pour venir en aide à des baigneurs en difficulté, sachant pertinemment qu’ils mettraient également leur propre vie en danger en le faisant.


Telle était la situation, et il n’est pas confidentiel de rappeler qu’une compagnie est sous le coup d’une enquête pour corruption après avoir déployé des sauveteurs non qualifiés sur les plages de l'île.


Espérons que cette année sera meilleure, mais continuons aussi à demander aux officiels de revenir vers l’ancien système afin de superviser, de vérifier les qualifications du personnel et de coordonner les sauveteurs déployés sur nos plages.


Nous appelons également chacun – et notamment les hôtels – à avertir les visiteurs thaïs et étrangers des dangers qu’ils pourront rencontrer en se baignant au cours des mois à venir.



Article original : The Phuket News


Photo from - Patong Surf Life Saving / Facebook

Les dernières vidéos