Lettre du gouverneur : Résoudre les conflits entre les thaïs et les étrangers

Actualités Phuket Thaïlande

Lettre du gouverneur : Résoudre les conflits entre les thaïs et les étrangers
09 Novembre
12:26 2016

PHUKET : Le gouverneur de Phuket le Dr Chokchai Dejamornthan est le 47eme gouverneur de l’ile. Originaire de Chachoengsao, il possède un doctorat de philosophie de l’université chrétienne de Thaïlande, une maitrise de développement social de l’Institut national de développement de l’administration et une licence de droit de l’université de Thammasat.

Ici, il évoque la résolution des conflits entre les thaïs et les touristes étrangers sur l’ile.


En termes de tourisme, je crois que les habitants de Phuket sont dans une bonne voie. Je peux constater que nous avons amélioré nos services et que nous sommes plus accueillant envers les touristes. Toutefois, comme nous avons pu le voir dernièrement, il y a eu de violentes altercations entre les touristes et les thaïs. 

Au regard des thaïs provoquant des troubles, j’ai demandé à la police de surveiller de près de tels incidents. Quiquonque est l’instigateur ou impliqué dans des actes de violence doit être puni. Chaque action illégale doit être gérée de manière juste mais appropriée. Je veux plus précisément démanteler les mafias. Nous avons travaillé très dur pour améliorer la réputation de Phuket en nous débarrassant des taxis illégaux et en résolvant les problèmes qui se présentent sur nos plages.

Lors des récents incidents, il a été rapporté qu’un des thaïs impliqué avait été hospitalisé. Je veux empêcher de tels évènements de se produire. Dès que je l’ai appris, j’en ai parlé au consul concerné pour m’assurer que nous travaillons tous avec le même objectif quant à ce problème. De plus, je leur ai demandé de faire en sorte que leur communication ne soit pas orientée ‘anti Phuket’. On ne peut pas tout blâmer sur les thaïs, il faut être juste. L’image de Phuket sera ternie si nous sommes éd doigts lorsque de tels évènements se produisent.

Il y a à la fois des ‘’bons’ touristes et des ‘mauvais’. Nous devons nous assurer de travailler ensemble, en partenaires. J’ai échangé avec différents consuls à Phuket, qui sont également en faveur de cette collaboration active. Le consul australien, par exemple, est très professionnel et volontaire, et si de tels incidents se produisent à l’avenir nous nous sommes promis de nous consulter avant de proposer la moindre communication. Nous avons des arrangements similaires avec le consul chinois. J’ai l’intention d’avoir cette discussion avec d’autres consuls dès que possible.

Nous avons aussi contacté les bureaux du ministère du tourisme et des sports (MOTS) et l’autorité du tourisme de Thaïlande (TAT) ici à Phuket pour collaborer au contrôle des touristes.

Le tourisme ‘zero baht’, nous avons déjà commencé à le traquer et le démanteler. Je pense qu’à l’avenir nous accueillerons de plus en plus de touristes ‘qualité’. Je constate que le nombre de touriste augmente. Toutefois, à ce stade, nous ne nous focalisons pas sur le nombre, mais sur la qualité.

Le plus important est que notre nation est actuellement dans une période de deuil, et je souhaite voir les thaïs conserver leur calme. Je veux maintenir la paix à tout instant. Nous organisons des activités publiques pour encourager les populations locales à agir avec bienveillance et à s’adresser aux autorités [si des conflits ont lieu] au lieu de prendre les choses en main elles-mêmes. 

Je comprends que parfois des gens agissent sur le coup de la colère, mais dès que l’on perd son sang-froid et que l’on tente de nuire aux autres, on sera arrêté et devra faire face aux conséquences de ses actes.

Au cours des dernières semaines, j’ai pris connaissance de nombreux projets qui sont prévu pour être lancés sur l’ile. Par exemple, nous finalisons des plans pour le checkpoint de Tah Chat Chai et je travaille maintenant à finaliser le budget de ce projet. Nous communiquerons plus précisément à ce sujet ultérieurement, mais j’espère signer le contrat le mois prochain.

Autres choses sur lesquelles nous devrons travailler sont les propriétés foncières et le projet de smart city. Je veux accélérer le projet de wifi gratuit à travers toute l’ile. Ce sont ici de nouveaux projets, ils ont été budgétés et discutés. Mais je veux m’assurer que je vais faire changer les choses au cours de mon mandat sur cette ile.

Article original : Chutharat Plerin / Phuket Gazette

Photo from - Chutharat Plerin

Les dernières vidéos