Les officiels de Phuket luttent pour sauver Coral Island, le tourisme ayant déjà détruit 75% du récif

Actualités Phuket Thaïlande

Les officiels de Phuket luttent pour sauver Coral Island, le tourisme ayant déjà détruit 75% du r Les officiels de Phuket luttent pour sauver Coral Island, le tourisme ayant déjà détruit 75% du r
04 Avril
08:48 2017

PHUKET : Le département des ressources maritimes et côtières (DMCR) attend l’accord du cabinet ministériel pour mettre en place des mesures urgente de protection du corail a Coral Island, au large de la côte sud-est de Phuket, pas plus tard que le mois prochain.

Tourisme, Mer, Ressources naturelles, Environnement, Economie, Chinois,

Si elles sont approuvées, ces mesures permettront au DMCR de fermer l’accès aux récifs afin de prévenir les touristes et les tours operators de faire plus de dégâts.

Ces nouvelles viennent après la confirmation que le tourisme a provoqué la diminution jusqu’au niveau critique de 25% du nombre de corail par rapport à ce que connaissait cette ‘ile assaillie par es excursions journalières’ il y a 10 ans.

La directrice générale du DMCR Suthilak Rawiwan a confirmé à The Phuket News vendredi dernier qu’il allait faire appel au Cabinet dans les semaines à venir et invoquer la Section 22 du Marine and Coastal Resources Management Promotion Act B.E. 2558.

Faire appel à la Section 22 permettra au DMCR de prendre des mesures drastiques pour préserver ce qui reste de récif à Coral Island, appelée en thaï Koh Hae. Toute personne reconnue coupable d’infraction à la Section 22 encourra 2 ans de prison et une amende de 200,000 baths.

“Koh Hae est déjà gravement affectée par le tourisme et cela s’empire. En réalité, le problème de Koh Hae a atteint maintenant un seuil critique” signale Mme Suthilak.

“Le DMCR veut utiliser le Marine and Coastal Resources Management Promotion Act pour réguler le tourisme dans ce secteur et réduire les risques de dommages à l’environnement marin” ajoute-t-elle.

Watcharin Thintalang, le directeur du bureau de Phuket du DMCR, indique que ces mesures pour protéger le récif de Koh Hae sont attendues depuis longtemps.

“Je voulais d’abord employer la Section 17 pour protéger les récifs autour de Koh Hae, et organiser une réunion publique en Décembre afin d’expliquer cela aux locaux et aux compagnies de tourisme, aux guides et aux vendeurs et capitaines de longtail” dit-il.

M. Watcharin a comparé ces mesures de protection du récif de Koh Hae avec celles mises en place a Koh Maithon, à quelques kilomètres de là.

“Je ne veux pas que Coral Island connaisse le même sort que Koh Maithon, qui était très populaire au sein de l’industrie touristique – jusqu’à ce que le corail le bas soit très endommagé. Ces récifs sont maintenant interdit d’accès aux visiteurs, pour permettre à l’écosystème marin de se régénérer” explique-t-il.

Des rapports du Dr Nalinee Thantham accompagneront l’appel au Cabinet, le directeur de recherche de la division dédiée a l’étude des coraux le long de la cote de l’Andaman auprès du centre de biologie marine de Phuket.

“Les récifs de Coral Island ont souffert de très importants dégâts dus à l’industrie du tourisme depuis au moins 2007” signale le Dr Nalinee.

“Nous conservons des données de l’évolution du corail sur toute la cote de l’Andaman, et Coral Island a souffert de très lourds dégâts, surtout les récifs de Kluay Nay et de Yai Bay, très populaires auprès des touristes. Les activités humaines provoquent des dommages par les ancres jetées sur les récifs, les ‘try dives’ (avec les touristes marchant sur les récifs) et les déchets jetés à la mer.

“L’an dernier nos recherches ont confirmé que seulement 25% du récif original de 0.44 kilomètres carrés restaient encore en vie comparé à ce qu’il était il y 10 ans” explique le Dr Nalinee.

“Coral Island était un centre névralgique de la vie aquatique comprenant entre 20 et 30 types de coraux différents, mais maintenant il ne reste que quatre types de coraux différents. Les récifs de Coral Island doivent être protégés” insiste-t-elle.

M. Watcharin a signalé que plusieurs barrières bureaucratiques devaient encore être levées, mais espère toujours que ces mesures de protections pourront entrer en vigueur des début Avril.

“Lorsque le Cabinet aura donné son accord, nous devrons envoyer des cartes détaillées et des descriptions précises des mesures de protection au comité provincial de Phuket” dit-il.

“Les restrictions en projet limiteront le nombre de visiteurs autorises sur Coral Island ainsi que des zones ou les excursions de type ‘try dive’ et ‘sea walk’ seront interdites” indique-t-il.

“Une fois cette étape franchie avec le comité provincial de Phuket, les propositions devront être soutenues par un ordre officiel de Bangkok, et ensuite nous pourront installer des bouées pour protéger le secteur” termine-t-il.


Article original : Tanyaluk Sakoot / The Phuket News

Photo from - maxmillionx

Les dernières vidéos