Les émeutiers responsables de la mort de l'homme de Krabi de 73 ans a dit la famille

Actualités Phuket Thaïlande

Les émeutiers responsables de la mort de l'homme de Krabi de 73 ans a dit la famille
24 Octobre
13:30 2015

La famille de l'homme de ans de Krabi, qui avait subi une crise cardiaque et est mort dans une ambulance alors qu'il était transporté à Bangkok Phuket Hospital, pendant les émeutes de Thalang, hier (23 octobre) a déposé une plainte au Tha Police Station Chatchai, accusant le émeutiers d'avoir contribuer à la mort de l'homme.


Nathaya Boon-in, 35 ans, la fille du défunt, Chein Srichoo, a déclaré dans la plainte que les émeutiers ont contribué à la mort de M. Chein, car ils ont bloqué Thepkrasattri Rd, dans la nuit du 10 octobre et ont refusé de laisser l'ambulance où était son père passe.


Mme Nataya a dit qu'une ambulance de Krabi a essayé de passer Thepkrasattri Rd à 2h du matin le dimanche 11 Oct, cependant, la foule a bloqué l'ambulance pou passer et l'a attaqué avec des morceaux de bois et autres objets.


Le chauffeur de l'ambulance, qui ne connaît pas bien la région, a été forcé de prendre une route alternative et a fini par se perdre dans Layan Beach.


L'ambulance a tenté une fois de plus de se rendre à l'hôpital de Bangkok via l'intersection de Thalang, mais a de nouveau elle été bloqué par la foule en colère.


Mme Nataya et et le personnel médical ont essayé de raisonner la foule et leur ont dit que l'homme avait besoin de soins médicaux urgents, mais la foule a utilisé des barres et des briques métalliques pour attaquer le véhicule.


L'ambulance a été bloqué pendant 10 minutes avant qu'elle ne puisse poursuivre son chemin vers l'hôpital, à ce moment là, M. Chein était déjà dans le coma, alors ils l'ont emmené à l'hôpital de Thalang. Il a ensuite été transféré à l'hôpital de Vachira où il est mort à son arrivée.


Mme Nataya a déclaré que l'état de son père était pas si mal quand ils ont quitté l'hôpital de Krabi, il s'est plaint de légères douleurs à la poitrine. Les médecins de l'hôpital de Krabi lui avaient conseillé, de demander une chirurgie de pontage.


Cependant, en raison du retard causé par l'émeute, son état a empiré et il est mort, elle a dit dans le rapport.


Mme Nataya et son mari, Banjerd Boon-in, veulent maintenant que la police de Thalang amene les personnes qui ont provoqué l'émeute de faire face à une action en justice.


"Je comprends la nature de la manifestation, mais lorsque vous bloquez la route s'il vous plaît permettre aux véhicules d'urgence de passer. La vie de quelqu'un peut être sauvée », dit-elle.


l'enquêteur spécial de Tha Chatchai, le Maj Watcharin Jirattikarnwiwat qui est en charge de l'enquête anti-émeute de Thalang a assuré à Mme Nataya et sa famille qu'ils vont trouver les coupables et les traduire pour interrogatoire. 


Les médecins de l'hôpital de Krabi le 13 oct ont dit à The Phuket News, qu'ils croyaient que les émeutes en face du poste de police Thalang ne contribuent pas à sa mort. (Voir l'article ici)

http://www.phuket.fr/actualite-phuket/ce-n-est-pas-a-cause-des-emeutes-de-samedi-que-l-homme-de-krabi-est-mort-disent-les-medecins-959


article the Phuket News

Photo from - thephuketnews

Les dernières vidéos