Le secteur touristique de Phuket affirme ses intentions au comité parlementaire

Actualités Phuket Thaïlande

Le secteur touristique de Phuket affirme ses intentions au comité parlementaire Le secteur touristique de Phuket affirme ses intentions au comité parlementaireLe secteur touristique de Phuket affirme ses intentions au comité parlementaireLe secteur touristique de Phuket affirme ses intentions au comité parlementaireLe secteur touristique de Phuket affirme ses intentions au comité parlementaire
10 Décembre
17:01 2019

PHUKET : Un faible taux d’occupation de 50 à 60 pourcents, la concurrence d’hébergements touristiques non conventionnels et non déclarés et une inquiétude grandissante quant à la sécurité maritime ne sont que quelques uns des principaux obstacles auxquels sont confrontés les hôteliers de Phuket.

 





Le comité a rencontré les représentants des associations touristiques de Phuket la semaine dernière afin de discuter des problèmes que rencontre l’industrie touristique locale et de mieux comprendre pourquoi les chiffres semblent moins bons qu’au cours des dernières années.


Présidée par le président du comité Surasak Phanchalernworakul, la vice présidente Sirinthon Rammasut et le vice président et membre du parlement de Phuket Nattee Thinsakhu, la réunion a cherché à trouver des solutions aux différents problèmes qui affectent le tourisme de l’ile.


Le président de l’Association des Hôtels de Thaïlande dans le Sud Kongsak Khongphongsakorn a indiqué qu’un facteur important était le changement des dates de la saison haute. Débutant habituellement en Novembre, ce n’est maintenant pas avant mi Décembre que le nombre de touristes augmente et cela a un impact très important, dit il.


Cette baisse se reflète dans les taux d’occupation de l'île. Une étude réalisée par l’AUtorité du Tourisme de Thaïlande (TAT) et le Ministère du Tourisme et des Sports (MoTS) montrent que les chiffres ont baissé de 10 à 20 pourcents, signale M. Kongsak.


Les hôtels de Patong Beach continuent à se remplir mais les autres, y compris ceux des autres zones balnéaires, affichent un taux d’occupation de 50% à 60%, malgré la saison haute, ajoute t il.


Un facteur met en avant la saturation du marché avec les constructions de nouveaux hôtels et guesthouses à travers l'île, avec plus de 3,000 nouveaux hôtels et plus de 250,000 chambres supplémentaires, dit M. Kongsak.


“Ils y a aussi plus de 1,000 hôtels non déclarés. Ce sont des petits établissements et beaucoup pensent que ces établissements ne doivent pas répondre aux mêmes règlementations, ou opère avec des coûts bien moins élevés que les grands établissements, et que des règles distinctes et plus équitables devrait voir le jour” a expliqué M. Kongsak.


Par ailleurs, un grand nombre de condominiums et d’appartements, disponibles via des plateformes de réservation en ligne telles que Airbnb, entrent dans cette catégorie des établissements non déclarés et ont un impact conséquent sur les chiffres, fait il remarquer.


Un autre challenge est le trafic aérien. Le président du Conseil Provincial de l’Industrie de Phuket, Sarayut Mallam, a suggéré que des restrictions des créneaux de vols de compagnies indiennes, vietnamiennes et moyennes orientales limitent ces chiffres.


Le président Sarayut a également abordé les problèmes de sécurité citant en exemple les noyades de touristes et le nombre insuffisant de sauveteurs et d’équipement de premiers secours sur les plages qui sape la confiance des touristes. Des centres d’assistance aux touristes plus nombreux pourraient être une solution permettant de restaurer la confiance des touristes, dit il.


Le débat sur l’augmentation du nombre de chaises longues et de parasols sur les plages est toujours d’actualité.


Récemment, ces opérateurs se sont rendus au parlement pour demander au comité du tourisme l’augmentation de 30% de l’espace autorisé pour ces activités.


Le membre du parlement Nattee a confirmé qu’une inspection de Patong Beach le 1er Décembre avait résulté en la décision de ne pas prendre de décision et de ne rien changer.


L’important est la demande des touristes, pas celle des opérateurs.



Article original : The Phuket News


Photo from - Parliament.go.th

Les dernières vidéos