Le Phoenix inaccessible, les enquêteurs sortent des blocs de béton de sa cale

Actualités Phuket Thaïlande

Le Phoenix inaccessible, les enquêteurs sortent des blocs de béton de sa cale
21 Novembre
14:53 2018

PHUKET : L’épave du ‘Phoenix’ est maintenant sous la surveillance de l’armée présente afin d’éviter toute falsification de preuve.



Tourisme, Mer, Sécurité, Catastrophe, Mort, Chinois,




Le colonel Santi a indiqué à The Phuket News avoir reçu un ordre direct de ses supérieurs lui demandant de garder à distance de l’épave toute personne hormis les enquêteurs de la police.


“Nous avons reçu l’ordre du commandant de l’Armée Royale Thaïe de la Région 4 (Armée régionale basée dans le sud de la Thaïlande, à Nakhon Sri Thammarat) de garder les personnes non autorisées éloignées du bateau” a indiqué le colonel Santi.


“Nous nous coordonnons avec la Marine Royale Thaïe, la Police Royale Thaïe et d’autres services afin de nous assurer que ce soit fait. Des officiers sont postés sur site jusqu’à la fin de l’enquête” a t il dit.


Le ministre du tourisme et des sports Weerasak Kowsurat a ordonné que l’épave soit inaccessible à tous à l’exception des personnes désignées pour mener l’enquête.


“Le bateau a été placé en cale sèche et toute personne qui n’est pas directement impliquée dans l’enquête est défendue d’accéder au bateau jusqu’à la fin de l’enquête” a demandé M. Weerasak.


“Cette décision a été prise en accord avec l’ambassadeur chinois et le gouvernement thaï, pour le bon déroulement de l’enquête qui est une priorité pour les deux pays” a t il ajouté.


Toutefois, de nombreuses personnes – principalement des membres de la presse – ont pus ‘approcher du bateau lorsqu’il a été sorti de l’eau et installé au chantier naval de Ratanachai.


Ainsi, le quotidien thaï Daily News a signalé, photo à l’appui, que des blocs de bétons avaient été sortis de l’épave, présumant qu’il s’agissait de ballast.


Leur rapport indique qu’il y avait quelques trois tonnes de blocs de béton dans la cale du bateau.


Le Département Maritime à lui même indiqué hier sur sa page Facebook que les inspecteurs avaient déjà identifié les dégâts infligés au Phoenix, précisant que des ballasts placés à l’intérieur du bateau avaient bougé et avaient déséquilibré le navire.


Contacté par The Phuket News ce matin, le chef adjoint de la Police Royale Thaïe le général Rungrot Saengkram n’a pas voulu commenter au sujet de ces blocs de bétons, tout en demandant à la presse de s’adresser au chef du Bureau de l’Immigration le major général Surachate Hakparn.


Le général Surachate doit réaliser aujourd’hui une inspection du bateau.


Au sujet de la cohue médiatique de la veille, le colonel Santi a indiqué aujourd’hui à The Phuket News “Cela s’est passé très vite, mais maintenant nous avons posté des hommes et le public n’est pas autorisé à approcher le bateau. Le secteur est bouclé”


“Nous sommes navrés mais nous devons interdire le secteur. Maintenant, c’est ‘Défense d’Entrer’” a répété le colonel Santi.



Article original : Tanyaluk Sakoot / The Phuket News


Photo from - Tavee Adam

Les dernières vidéos