Le père de Phuket : Phraya Rassada Na-Ranong

Actualités Phuket Thaïlande

Le père de Phuket : Phraya Rassada Na-Ranong Le père de Phuket : Phraya Rassada Na-RanongLe père de Phuket : Phraya Rassada Na-RanongLe père de Phuket : Phraya Rassada Na-RanongLe père de Phuket : Phraya Rassada Na-Ranong
10 Mars
10:40 2017

Khaw Sim Bee Na-Ranong est connu comme l’homme qui a construit Phuket Town et place l’ile sur la carte. Au nord de Phuket Town, Rang Hill est l’un des endroits que préfèrent les locaux lorsqu’ils veulent se relaxer au calme et profiter d’une tasse de café avec une vue sur toute la ville qui s’étend à leurs pieds.

En haut de Rang Hill, un monument dédié à Khaw Sim Bee Na-Ranong, fait trôner éternellement le légendaire  haut-commissaire de Phuket observant la ville et la province qu’il a bâti.

Chaque jour les locaux lui apportent des fleurs et lui rendent hommage.

Il est respecté comme nul autre régent de l’histoire de la province et son portrait peut être aperçu dans divers temples et sanctuaires et shophouses et restaurants et maison à travers Phuket.

Débuts, parti de rien jusqu’au sommet

D’abord, il faut rappeler que les habitants de Phuket connaissent le gouverneur Khaw Sim Bee sous un nom, ou plutôt un titre, différent.

Les habitants le connaissent comme Phraya Rassada. Son nom de famille, d’origine chinoise, Khaw, est plus connu sur l’ile de Penang, ou le père de Khaw Sim Bee, Khaw Soo Cheang a émigré depuis Fujian, en Chine, en 1822.

Bien qu’il fût un pauvre migrant chinois de Hokkien, Khaw Soo Cheang avait un esprit d’entrepreneur et un don pour faire des affaires.

Ce trait de personnalité l’a mené vers le sud de la Thaïlande ou l’industrie minière de l’étain était en plein essor.

Commençant de rien, l’entreprise de Khaw a commencé à grossir jusqu’à ce qu’il soit nommé ‘collecteur royal’ des taxes sur l’étain puis désigné gouverneur de Ranong – l’un des très rares étrangers à monter si haut dans l’administration siamoise.

Le clan de Khawprofitait d’une grande estime et d’un puissant respect dans le Siam, en Malaisie et sur l’ile de Penang, alors colonie britannique.

Khaw Sim Bee Na-Ranong était le plus jeune des six enfants de son père. Comme ses ainés, il a hérité des talents administratifs de Khaw Soo Cheang, éclatant au grand jour dans les années 1900 quand le gouvernement du Siam a décidé de regrouper plusieurs provinces de l’Andaman en un unique district appelé Monthon Phuket et a désigné Khaw Sim Bee haut-commissaire du district lui donnant le titre honorifique de Phraya Rassada.

La fièvre de l’étain

Au début des années 1900, Phuket ne ressemblait en rien à une station balnéaire glamour pour touristes. Les nombreuses mines étaient les seules points de chute sur l’ile et une canopée verte et fournie couvrait ce qui est maintenant Phuket Town, alors que les tigres rugissaient encore librement dans la jungle.

L’économie de Phuket se reposait uniquement sur l’industrie minière à une époque où cette dernière était encore tout à fait rudimentaire et réclamait beaucoup d’employés et peu de technologie.

La fortune et le pouvoir de la famille de Na-Ranong étaient directement liés avec ceux de la province et Phraya Rassada le savait bien.

Donc le nouveau ‘Monthon Phuket’ a commencé à faire des réformes. Il a travaillé à construire des infrastructures sur l’ile et plus précisément à Phuket Town, qui à cette époque n’était rien de plus qu’un tas de cabanes.

Un simple coup d’œil à Phuket Old Town suffit pour montrer que Phraya Rassada a pris George Town, à Penang, comme modèle de ce qu’il voulait que la ville ressemble. 

Phraya Rassada a supervise la construction des premières routes modernes de l’ile, des hôpitaux, des écoles et même du cinéma (le dernier cri en matière de divertissement, venu d’Europe).


Article original : Anton Makhrov / The Phuket News

Photo from - Mark Knowles

Les dernières vidéos