Le frère de l’ancien responsable du cadastre de Phuket ne croit pas à la version du DSI

Actualités Phuket Thaïlande

Le frère de l’ancien responsable du cadastre de Phuket ne croit pas à la version du DSI
06 Septembre
15:20 2016

PHUKET : La famille de l’ancien responsable du cadastre de Phuket suspecte de fraude, Tawatchai Anukul, mort mystérieusement la semaine dernière alors qu’il était en garde à vue auprès du département spécial d’investigation (DSI), a émis de sérieux doutes quant aux causes de la mort.

Crime, Corruption, Terrains, Police

Lors d’une réunion avec les enquêteurs de la police de Thung Song Hong, le jeune frère de M. Tawatchai, Chainarong Anukul, 63 ans, a émis des doutes quant à la version fournie par le DSI, qui persiste à dire que son frère s’est pendu avec ses chaussettes.

M. Chainarong dit que les marques retrouvées sur le cou de Tawatchai sont plus fines que celles que laisserait un câble téléphonique, et ne peuvent pas être causées par des chaussettes.

Il émet des doutes sur les informations qui ont été données par Sommart Nakwong, l’officier charge de la sécurité des cellules du DSI en poste au moment des faits. M. Sommart a dit à son chef que M. Tawatchai avait utilisé sa chemise, alors que plus tard la police a évoqué l’utilisation de chaussettes.

M. Chainarong a demandé que des spécialistes de la police scientifique de l’institut de médicine légale fassent partie de l’équipe qui mènera une deuxième autopsie sur le corps de M. Tawatchai.

L’institut de médecine légale avait conclu précédemment dans son rapport que M. Tawatchai était mort suite à une hémorragie abdominale et d’suite à des coups portes avec un objet contendant, ainsi qu’a une asphyxie suite à une pendaison, conclusions contraires à la version du DSI qui évoque un suicide par pendaison.

M. Tawatchai, 66 ans, était un suspect clé dans plusieurs affaires de fraude et était impliqué dans l’émission de faux titre de propriété a de riches officiels. Il avait été arrêté dans la province de Nonthaburi province lundi 29 Aout après avoir été en fuite pour plus d’une dizaine d’années, suite à son implication dans des affaires de fraude foncière à Phuket et Phang Nga.

Le colonel Mana Phochuay, chef de la police de Thung Song Hong, a cependant annonce qu’il n’était pas surprenant que les résultats de l’autopsie puissant être contradictoires avec les dires de M. Sommart, de telles situations provoquant confusion et excitation.

Le DSI a décidé de passer M. Sommart au détecteur de mensonge, mais le résultat n’a pas encore été divulgue.

 

Article original : Bangkok Post

Photo from - Post Today, Tawatchai Kemgumnerd

Les dernières vidéos