Le boom des livraisons de nourriture pose la question du boom des déchets

Actualités Phuket Thaïlande

Le boom des livraisons de nourriture pose la question du boom des déchets
11 Novembre
23:37 2019

PHUKET : La popularité grandissante des services de livraison de repas à Phuket lève de sérieuses questions quant au volume de déchets plastiques et non respectueux de l’environnement utilisés par les compagnies de livraison de l'île.





Une étude de l’Université Prince of Songkla a révélé qu’il y avait trois services de livraison de repas à Phuket, qui employaient plus de 2,850 chauffeurs et collaboraient avec plus de 1,000 restaurants.


Selon l’étude, réalisée entre le 19 et le 22 Octobre, 48.15% des emballages utilisés par les services de livraison de repas à Phuket sont en polystyrène, 25.68% sont en plastique et seuls 26.17% sont en papier.


Encore plus problématique, 37.14% des livraisons comprennent des ustensiles en plastique, et 100% des livraisons de boissons sont faites dans des gobelets en plastique.


Aucune compagnie de Phuket n’utilise de gobelets en papier ou biodégradable, signale l’université dans les résultats de son étude.


Mais le rapport reconnaît que les officiels de Phuket travaillent avec les organisations publiques et privées afin d’introduire des pratiques plus écoresponsables.


Le rapport indique également que l’étude rappelle que le public et les compagnies de Phuket, sous la supervision des organisations gouvernementales locales, des distributeurs et du secteur touristique ont établi des règles destinées à tous :


  • Réduire l’usage des emballages en polystyrène et des pailles en plastique;

  • Encourager l’utilisation de matériaux naturels ou biodégradable qui ne nuisent pas à l’environnement;

  • Insister auprès des producteurs pour qu’ils remplacent le polystyrène et le plastique de leurs emballages; 

  • Encourager les magasins et la population à utiliser des sacs en toile ou en papier.


Le professeur Pun Thongchumnum PhD, vice président du campus de Phuket, a déclaré “Dans la culture moderne de l'instantané, des facteurs économiques, sociaux et encore la concurrence jouent un rôle important dans la détermination dont nous nous comportons en société et dans la manière dont nous menons nos vies, et cela concerne aussi nos habitudes alimentaires.


“Pour répondre à une demande en augmentation de repas rapides et pratiques, les services de livraison de repas ont commencé à évoluer rapidement dans les grandes villes et les provinces” a t il ajouté.


“Avec l’essor des plateformes de livraison de repas, les quantités de déchets provenant des emballages augmente également significativement – ce qui empire le problème déjà existant des déchets, dit le professeur Pun.


Les chercheurs de l’université proposent quatre solutions au problème des déchets à Phuket, sans changer le comportement des consommateurs :


  1. La province de Phuket doit demander la coopération de tous les restaurants et les services de livraison de repas pour qu’ils utilisent des emballages écologiques.

  2. Lancer une campagne de sensibilisation du consommateur à réduire sa consommation d’ustensiles plastiques à usage unique en utilisant leur propres ustensiles, et aussi pour encourager les consommateurs à éviter d’utiliser des pailles en plastique.

  3. Lancer une campagne d’encouragement du consommateur a éviter de consommer auprès d’entreprises qui utilisent des emballages ou des ustensiles non écologiques.

  4. La province de Phuket doit annoncer une politique environnementale claire, comme devenir une province sans polystyrène et verbaliser les contrevenants.


“En tant qu’institution de haute études, PSU Phuket connaît très bien le problème grandissant des déchets à Phuket. C’est pourquoi l’université a mis en place un plan stratégique pour devenir un université verte (Campus Vert) en intégrant des mesures de conservation de l’énergie et de protection de l’environnement dans nos méthodes pédagogiques, dans nos recherches, et dans toutes les activités de l’université comme les campagnes PSU Phuket 100% sans polystyrène, le projet d’une banque de déchets, les politiques d’efficacité énergétique et d’économie d’énergie, et un règlement décourageant de l’utilisation d’emballages en polystyrène, de sacs de gobelets d’ustensiles et de pailles en plastique, comme le recommande le Ministère de l'Éducation Secondaire, des Sciences, de la Recherche et de l’Innovation” explique le communiqué de l’université.


Cette année, PSU Phuket participe au classement UI GreenMetric World University Rankings, un classement mondial des universités de University of Indonesia qui classe les universités selon leurs performances écologiques. 360 universités de 61 pays participent.


Les critères utilisés consistent en 6 catégories:


  1. Installations et Infrastructures 15%

  2. Energie et Changement Climatique 21%

  3. Gestion des Déchets 18%

  4. Gestion de l’Eau 10%

  5. Gestion des Transports (transports respectueux de l’environnement) 18%

  6. Education (capacité à dispenser une éducation durable et écologique) 18%


“L’université Prince of Songkla Phuket (PSU Phuket) est une institution d’éducation supérieur qui ne se concentre pas uniquement sur l’apprentissage, mais qui dirige un centre de recherche qui travaille à trouver des solutions aux problèmes communs des communautés locales et des problèmes de la société de manière plus générale” indique le communiqué.



Article original : The Phuket News


Photo from - PSU Phuket Campus

Les dernières vidéos