La police enquête sur l’incident des ‘privilèges du juge’

Actualités Phuket Thaïlande

La police enquête sur l’incident des ‘privilèges du juge’
13 Mai
17:21 2019

PHUKET : Le chef de la Police Provinciale de la Région 8 le lieutenant général Pongwuth Pongsri se trouvait à Phuket pour entendre en personne les dernières informations relatives à l’incident concernant un juge de Nakhon Sri Thammarat qui aurait refusé de remettre son permis de conduire lors d’un contrôle de police et qui aurait provoqué le transfert immédiat de l’officier en question à un poste administratif.



Police,




l’incident implique le lieutenant caporal Ekapol Juisongkaeo de la Police de Thung Yai, qui a arrêté une Honda Accord blanche et demandé à son conducteur son permis de conduire lors d’un contrôle de routine à un checkpoint du sous district de Tha Yang jeudi dernier.


Le conducteur a refusé déclarant être le juge principal du Tribunal Pénal de la Région 8 pour les affaires de Corruption, exerçant sa juridiction sur le sud de la Thaïlande. Le conducteur a également déclaré connaître le chef de la Police de Thung Yai, le supérieur du lieutenant caporal Ekapol.


Peu après, un autre policier présent au checkpoint a laissé partir le conducteur, qui avait auparavant demandé le nom du premier policier qui l’avait contrôlé.


L’incident a été filmé, et la vidéo est devenue virale sur les réseaux sociaux thaïs.


Après l’incident, le chef de la Police de Thung Yai, le colonel Chokedee Rakwatanapong a immédiatement transféré le lieutenant caporal Ekapol à un poste administratif “pour travailler ‘de près’ avec lui afin qu’il puisse apprendre les tâches administratives et étudier les lois.”


Le colonel Chokedee a également indiqué que le lieutenant caporal Ekapol s’était adressé au juge Krirat Weerapattanasuwan de manière inappropriée.


Le problème a pris une nouvelle tournure quand le premier ministre Prayut Chan-o-cha a ordonné la réintégration immédiate du lieutenant caporal Ekapol à son poste.


Le premier ministre a également félicité le policier pour avoir bien fait son devoir.


“Le premier ministre a exprimé sa satisfaction et soutient moralement les policiers non gradés qui font correctement leur travail. Il a demandé à tous les officiers de faire ce qui est juste peu importe les pressions” a déclaré le porte parole adjoint du gouvernement le lieutenant général Werachon Sukondhapatipak.


Le premier ministre a également demandé au Bureau du Tribunal de Justice d’ouvrir une enquête sur ce problème, dit il.


Suite à cet ordre du premier ministre, le chef de la Police de la Région 8, le général Pongwuth, a commandé une réunion immédiate au sein du quartier général de la Police de la Région 8 à Mai Khao.


Étaient convoqués à cette réunion le lieutenant caporal Ekapol et le chef de la Police Provinciale de Nakhon Sri Thammarat le major général Thagoon Nethpookkana, ainsi que le chef de la Police de Thung Yai le colonel Chokedee.


La réunion a duré deux heures.


Pendant que le chef de la Police Provinciale de Nakhon Sri Thammarat, le général Thagoon, et le chef de la Police de Thung Yai, le colonel Chokedee, sortaient par la porte de derrière, le général Pongwuth s’est présenté à la presse pour expliquer la situation.


“Nous avons organisé cette réunion car je souhaitais connaître personnellement tous les faits. J’ai ordonné à une équipe d’enquêter sur cet incident. L’enquête est en cours, elle devrait durer une semaine” a indiqué le général Pongwuth.


“J’ai demandé au chef de la Police Provinciale de Nakhon Sri Thammarat, le général Thagoon, et à d’autres officiers de mener cette enquête rapidement et de me soumettre leur rapport.


“Tous les officiers impliqués dans cet incident seront interrogés, le lieutenant caporal Ekapol sur ce qu’il s’est passé et le colonel Chokdee sur pourquoi il a ordonné le transfert du lieutenant caporal Ekapol.



Article original : Eakkapop Thongtub / The Phuket News


Photo from - Eakkapop Thongtub

Les dernières vidéos