La NACC à Phuket pour des affaires de cadastre

Actualités Phuket Thaïlande

La NACC à Phuket pour des affaires de cadastre
21 Août
13:00 2019

PHUKET : Niwatchai Kasemmongkol, secrétaire général adjoint de la COmmission Nationale Anti-Corruption (NACC), était à Phuket cette semaine pour suivre les progrès des enquêtes sur des vols de terrains gouvernementaux.





M. Niwatchai a participé à une réunion au Provincial Hall jeudi dernier pour être briefé sur les affaires en cours, et pour demander aux officiers de terminer leurs enquêtes.


M. Niwatchai a également demandé à la population de signaler toute tentative suspecte d’appropriation d’un terrain gouvernemental en le signalant directement à la NACC par courrier ou via le site internet de la NACC. 


Les rapports peuvent être adressés au quartier général de la NACC au 361 Nonthaburi Rd (Sanambinnam Rd), Thasaai District, Amphur Muang, Nonthaburi 11000, Thailand.


Les rapports peuvent aussi être remplis directement sur le site internet de la NACC via la page de contact. (ici)


Tous les rapports seront traités anonymement, et les lanceurs d’alerte seront protégés, a assuré M. Niwatchai.


La NACC a la capacité et l’autorité de faire suivre ces affaires au tribunal, dit M. Niwatchai.


Ces déclarations interviennent le même jour que celui de la visite du membre du parlement de Bangkok Sira Jenjaka du parti au pouvoir Palang Pracharath, qui a indiqué avoir reçu des menaces de mort pour avoir révélé qu’un projet de condominium de Phuket était construit sur un terrain dont les titres de propriété ont été révoqués par le tribunal.


M. Sira a également déclaré que deux personnes étaient mortes après avoir dévoilé cette affaire. 


Le gouverneur de Phuket Phakaphong Tavipatana, le vice gouverneur Thanyawat Chanpinit et le directeur de la NACC Phuket Suksan Prasa-Ra-ae, ainsi que d’autres officiels, étaient présent à cette réunion pour briefer M. Niwatchai.


Cependant, avant l’arrivée de M. Niwatchai à Phuket, les officiels de l'île avaient organisé leur propre réunion pour discuter de plusieurs affaires, dont les réclamations concernant une terrain de 178 rais situé le long du front de mer de Layan-Leypang, et estimé à B10 milliards.


Les officiels ont échoué à évincer les magasins, principalement des restaurants à touristes, du site malgré une décision de la Cour Suprême en Novembre 2017.


Le Département Spécial d’Investigation (DSI) a menacé à plusieurs reprises de démanteler les magasins, sans l’avoir encore réalisé.


Les officiels de Phuket n’ont rien fait d’autre que quelques déclarations publiques disant qu’ils “attendent que les procédures judiciaires soient terminées.” 


“Le Département du Cadastre travaille avec le Comité National de Gestion des Terres (cas) N°.9/1986” est tout ce que le rapport indique.


Le rapport ne fait pas d’autres mention de cette affaire.


Il n’est pas également précisé si l’affaire du front de mer de Layan a été porté à l’attention de M. Niwatchai.


Les affaires précisément mentionnée lors de la réunion de mercredi, à laquelle participaient les officiels du Bureau de Gestion des Territoires d’Etat de Phuket (OSLM-Phuket), concernaient notamment une réclamation de Sanoh Pohpandee pour un terrain sur lequel sa maison est bâtie à Moo 3 à Mai Khao à Thalang.


M. Sanoh a vu sa demande de renouvellement de titre de propriété SorKor 1 refusée. Il a depuis porté plainte auprès du Centre de Médiation de Phuket et auprès du Bureau Principal OSLM à Bangkok.


Les officiels continuent à rassembler des informations sur cette affaire.


D’autres réclamations concernent des terrains de Moo 6, 7 et 8 dans le secteur de Khao Khad à Wichit; de Moo 1, 2 et 6 dans le secteur de Khao Dang à Rawai; de terrains à Baan Kuku, à Rassada, et du cimetière de Moo 3 à Rassada.



Article original : The Phuket News


Photo from - PR Dept

Les dernières vidéos