La marine torpille le retour des chaises longues sur les plages

Actualités Phuket Thaïlande

La marine torpille le retour des chaises longues sur les plages
21 Janvier
12:40 2017

PHUKET : L’appel de la maire de Patong Chalermluck Kebsup pour l’autorisation des chaises longues sur une portion interdite de Patong Beach a été torpillé par un retentissant ‘NON’ des autorités provinciales.

Tourisme, Patong, Armée, Corruption, Economie,

“Elles sont interdites. Les chaises longues ne sont autorisées sur aucune des plages de Phuket” a résolument affirmé le vice-gouverneur Snith Sriwihok a The Phuket News cette semaine.

“Si les autorités n’autorisent pas les chaises longues, même celle de sable, alors elles devraient écrire noir sur blanc et clairement les règles en vigueur sur les plages en précisant ce qui est et ce qui n’est pas autorisé dans la zone des 10% sur chacune des plages de Phuket” avait clamé la maire Chalermluck lors d’une réunion au Provincial Hall jeudi dernier.

“Les vendeurs ont créé ces chaises longues de sable pour les touristes. Si les touristes ne les demandaient pas, ils ne l’auraient pas fait” avait-elle dit.

“Je demande aux autorités provinciales de laisser 10% (de la surface de la plage) à la disposition des vendeurs qui louent des chaises longues et es parasols” avait-elle ajouté.

L’appel de la maire Chalermluck aux autorités provinciales pour autoriser le retour des chaises longues et des parasols sur au moins une partie de Patong Beach avait été lancé après que la marine royale thaïe avait ordonné aux vendeurs, le 23 Décembre dernier, de retirer toutes les chaises longues de sable – chaises sculptées dans le sable de la plage – la marine considérant que cet élan de créativité enfreignait la loi en vigueur sur la plage ”.

La marine avait ensuite ordonné aux vendeurs de chacune des plages ou la règle des 10% s’appliquait, d’obéir avant le 15 Janvier.

Mardi le vice-gouverneur Snith a rencontré des officiels de Kata-Karon, ainsi que des officiers de la marine et de la police locale.

Le problème est que la zone de 10% n’est toujours pas définie sur les plages de Kata et de Karon, une priorité demandée par le vice-gouverneur Snith.

Il a également demandé à la police de faire respecter la règle sur ces plages.

“Suite à cette réunion, je le répète, la police et les officiels doivent prendre des mesures contre ceux qui ne veulent pas respecter les règles” a-t-il dit.

“Dans un premier temps, donnez-leur un avertissement. A la deuxième infraction, arrêtez-les et verbalisez les, et rédigez un rapport complet. A la troisième, arrêtez-les, verbalisez les, remplissez un rapport et saisissez le matériel.

“S’il y a une quatrième fois, poursuivez-les en justice” a ordonné le vice-gouverneur Snith.


Article original : Tanyaluk Sakoot / The Phuket News

Photo from - The Phuket News / file

Les dernières vidéos