L’hôpital admet une faute pour le doigt coupé du bébé, et offre une chirurgie correctrice et un dédommagement

Actualités Phuket Thaïlande

L’hôpital admet une faute pour le doigt coupé du bébé, et offre une chirurgie correctrice et u
10 Décembre
16:58 2019

PHUKET : Le directeur de l’Hôpital Vachira le Chalermphong Sukhonthaphon a confirmé que le bébé de trois mois, Phakawadee Charnkol, recevra gratuitement une chirurgie correctrice de l’auriculaire de la main gauche, coupé accidentellement par une infirmière, entraînant un pourrissement de l’extrémité du doigt.





Les parents recevront également un dédommagement, dit le Dr Chalermphong lors d’une conférence de presse tenue hier à l’hôpital.


Les parents de Phakawadee – Stawut Charnkol, 34 ans, et Oranuch Thongdee, 24 ans – avaient déposé plainte contre l’hôpital après l’absence de réponse de l’hôpital sur ce problème.


La plainte avait été déposée vendredi 6 Décembre auprès du Bureau du Médiateur de Phuket au Provincial Hall.


M. Stawut et sa femme ont expliqué avoir à plusieurs reprises demandé à l’hôpital d’admettre sa responsabilité pour l’état du doigt du bébé.


“Mais tout ce qu'ils nous ont donné c’est un formulaire où écrire comment les choses pourraient mieux se passer” dit il.


“Je sui venu au centre de médiation pour demander justice” déclarait M. Stawut.


Lors de la conférence de presse, la directrice adjointe de l’hôpital, Wandee Koikitchalern, également responsable du Département Infirmier, a expliqué comment l’accident s’était produit.


“La perfusion de solution saline qui était insérée dans le doigt du bébé pouvait facilement se défaire, donc nous l’avons attachée avec un bandage serré aussi fort que possible sur le doigt.


“Des symptômes inattendus se sont produits et une infirmière a dû enlever la perfusion. Elle a utilisé des ciseaux pour couper le bandage, et l’accident a eu lieu” dit elle.


Phakawadee recevra une chirurgie correctrice, a expliqué le Dr Chalermphong.


Le Dr Chalermphong a désigné le Dr Somphop Rattanasakulwong comme chirurgien responsable de l’opération.


Le Dr Somphop était présent à la conférence de presse.


Cependant, le Dr Somphop a expliqué que la chirurgie correctrice ne pourrait pas être pratiquée avant au moins huit ans.


“Nous arrangerons son doigt quand elle aura 8 ans, peut être avant si elle est suffisamment forte et prête pour une opération.


“Nous étirerons l’os du doigt, une procédure qui prendra entre trois et quatre mois” dit il.


“Nous nous sommes entretenus avec les parents du bébé pour expliquer que la chirurgie améliorerait l’esthétique du doigt, mais pas son utilisation. La famille a bien compris cela” dit il.


Le Dr Chalermphong a aussi confirmé que les parents recevraient un dédommagement.


“Nous avons lancé la procédure. La Section 41 du National Health Security Act, B.E. 2545 autorise un dédommagement de B100,000 à B240,000.


“Nous en rediscuterons avec la famille mercredi prochain” dit il.


“Afin d’éviter que ce genre d’accident ne se reproduise, nous utiliserons des plâtres facilement retirable à la main et nous n’aurons plus besoin d’utiliser de ciseaux ou de couteau dans de telles situations” dit le Dr Chalermphong.



Article original : Eakkapop Thongtub / The Phuket News


Photo from - PR Dept

Les dernières vidéos