L'homme qui a tué une cycliste, s'est rendu à la police

Actualités Phuket Thaïlande

L'homme qui a tué une cycliste, s'est rendu à la police
07 Mai
12:12 2015

Le pilote qui avait disparu après l'accident qui a tué un cycliste plus tôt cette semaine, s'est rendu à la police hier (7 mai), affirmant que le choc l'a forcé à fuir.


Saran Inthanin, 23 ans, qui est arrivé avec son avocat au poste de police de Khok Khram hier après-midi, a nié qu'il conduisait sous influence comme cela a été largement alléguée sur les médias sociaux.


Il a fui la scène après avoir accidenté sa voiture dans un groupe de cyclistes en face de Bangkok Boulevard sur Ratchada-Ram Intra road, autour de 20:30 le lundi (4 mai), en tuant un et en blessant deux autres.


Thanyakorn Densirimongkol, 31 ans, a succombé à ses blessures, après avoir été admise à l'hôpital Phaya Thai Navamin.


M. Saran a dit à la police qu'il ne voulait pas de fuir la scène, et il ne savait pas que la victime était morte, avant d'avoir vu un post sur les médias sociaux.


Il a dit qu'il a été choqué par l'accident et est reparti après avoir demandé à l'équipe de sauvetage de prendre soin de la femme cycliste.


Il a consulté sa famille et son avocat avant de se rendre.


Le Pol Col Kittichet Sakayapapwichanon, a déclaré que M. Saran ne savait pas que Thanyakorn était morte à l'hôpital, après l'accident de lundi soir, donc il est allé chez lui après avoir un quitté l'hôpital.


La police a déclaré que M. Saran, a admis qu'il a perdu le contrôle de sa voiture, alors qu'il tentait de dépasser un autre véhicule, et percuté le groupe de cyclistes.


Il a dit à la police qu'il conduisait entre 60km et 70km / heure. Il a également nié avoir volé la voiture, il a dit que le propriétaire est l'ancien petit ami de son amie qui était dans la voiture également, au moment de l'accident.


M. Saran a ensuite été emmené au bureau de la police métropolitaine pour un nouvel interrogatoire.

Son avocat a préparé B250,000 pour la libération sous caution, mais cela n'a pas été approuvé hier soir.


En réponse à une série d'accidents mortels dans la semaine écoulée, le Pol Maj Gen Adul Narongsak, le commandant adjoint de la police métropolitaine du Bureau chargé du contrôle de la circulation, a indiqué que la police va pousser pour des peines plus sévères contre les conducteurs en état d'ébriété.


Pendant ce temps, en réponse à une série d'accidents, le vice-gouverneur de Bangkok Amorn Kitchawengkul a dit que la Mairie étaient au courant d'une augmentation significative de cyclistes dans la capitale.


Les personnes utilisant leurs déplacements dans la ville ont été encouragés à utiliser la bicyclette comme moyen de transport alternatif, a-t-il dit, ajoutant que la Mairie essaie de fournir de nouvelles pistes cyclables protégées et d'améliorer celles qui existent déjà pour eux.


Le vice-gouverneur a également exprimé son inquiétude sur les groupes de cyclistes amateurs qui prennent souvent des routes principales dans les zones de la vieille ville.


Il a encouragé les cyclistes, d'éviter les routes principales et pour ceux qui font de l'exercice en vélo d'aller dans les parcs publics.


Pendant ce temps, un groupe de cyclistes en deuil se réunira, au ministère de l'Intérieur aujourd'hui (7 mai) pour soumettre une lettre ouverte au ministre Anupong Paojinda, demandant des routes plus sécurisées pour tous les usagers et de la justice pour les victimes d'accidents.


Ils viendront, portant des T-shirts blancs et des brassards noirs pour appuyer leur cause, a dit un porte-parole.


article The Phuket News

Photo from - thephuketnews

Les dernières vidéos