L'avocat de la famille du Koweïtien décédé au World Bungy Jump, arrivera bientôt à Phuket

Actualités Phuket Thaïlande

L'avocat de la famille du Koweïtien décédé au World Bungy Jump, arrivera bientôt à Phuket
16 Juin
11:10 2015

La famille de l'homme koweïtien décédé, tandis qu'il faisait un saut à l'élastique au World Bungy Jump à Patong le 27 mai, va envoyer un avocat à Phuket, pour discuter avec le propriétaire de la salle, sur les indemnités. On croit que l'avocat va arriver dans les 7 prochains jours.


Abdullah Adel Kadhbahman, 25 ans, est mort à la suite que les cordes du bungy attachées à ses chevilles ont glissé ou se sont rompues alors qu'il se rebondissait de son saut, le faisant tomber, il a heurté le sol entourant un lac où le saut est situé. 


Pendant ce temps, les plaintes contre le propriétaire du World Bungge de saut à l'élastique, Weenas Janwibolkul, et un membre du personnel connu seulement comme Suranai, qui a joint les harnais de sécurité aux chevilles de M. Kadhbahman, quand il a pris le saut fatal, ont été reportées pour une troisième fois.


L'engagement des poursuites qui devait être à l'origine lundi dernier (8 Juin). Cependant, ils ont d'abord été reportée au jeudi (11 Juin), puis de nouveau jusqu'à aujourd'hui (15 Juin).


Lorsque Phuket News a contacté la police pour savoir ce qui était arrivé aujourd'hui, le Pol Maj Teerasak Boonsaeng de Patong Police a déclaré qu'elles avaient été reportée jusqu'à nouvel ordre pour des raisons inconnues.


article the Phuket News


Pour rappel l'article du 5 juin 

Le propriétaire de World Bungy Jump, où Abdullah Adel Kadhbahman, 25 ans, est mort mercredi dernier (27 mai), et la personne qui joint les harnais de sécurité à ses chevilles, sont susceptibles d'être accusé de négligence en causant à une autre personne la mort, selon la police Patong.


Parlant à Phuket News, le Pol Maj Theerasak Boonsaeng de Patong a dit que le propriétaire de World Bungy Jump, Weenas Janwibolkul, et un membre du personnel connu seulement comme Suranai, devra assister au poste de police de Patong lundi (8 Juin) pour apprendre le charges auxquels ils seront confrontés.


«Les policiers ne les ont pas encore informé des charges, mais elles sont susceptibles d'être en vertu de l'article 291 du code pénal," a-t-il dit.


L'Article 291 du code pénal se rapporte à la négligence causant la mort et une autre personne, est passible d'une peine allant jusqu'à 10 ans de prison ou une amende B20,000.


"Nous attendons toujours les documents de la municipalité de Patong pour confirmer si World Bungy Jump est titulaire d'un permis pour la construction du site et la construction de l'équipement afin que d'autres accusations pourraient être ajoutées," il a dit.


Selon le Maj Theerasak, la police scientifique enquête toujours sur l'incident et est à la recherche de la cause réelle de la mort de M. Kadhbahman.


Pendant ce temps, le gouverneur, NISIT Jansomwong, a ordonné que World Bungee Jump reste fermé jusqu'à ce que le propriétaire du site ait une licence, et que les autres sauts à l'élastique de l'île soient étudiés par une équipe du service des Travaux publics de Phuket.


"J'ai ordonné que l'endroit reste fermé car il n'y a pas de licence. Cependant, il est possible que le site peut ouvrir une nouvelle fois s'il atteint les normes requises [sur l'équipement, le personnel, les mesures de sécurité et la réglementation] pour obtenir une licence.


« D'autres saut à l'élastique, autour de Phuket, seront étudiés par une équipe du département provincial des Travaux publics pour s'assurer qu'ils répondent aux normes nécessaires et ont une licence," a-t-il dit.


Phuket News

Photo from - samuitimes.com

Les dernières vidéos