Incendie du village Moken – “La destruction peut créer des opportunités”

Actualités Phuket Thaïlande

Incendie du village Moken – “La destruction peut créer des opportunités” Incendie du village Moken – “La destruction peut créer des opportunités”
07 Février
19:54 2019

PHANG NGA : La dévastation du village Moken de l'île de Surin à Phang Nga dimanche dernier peut représenter une opportunité de recréer le mode de vie traditionnel de ces sea gypsies. 61 habitations ont été détruites et 237 se retrouvent sans abris après cet incendie.





Maitree Jongkraijug, coordinateur auprès de la Fondation Chumchontai, a indiqué que les villageois résidaient actuellement au quartier général du Parc National Mu Ko Surin  et avaient reçu de la nourritures et des biens de premières nécessité de la part des autorités provinciales de Phang Nga.


Narumon Arunotai, conférencière de l’Institut de Recherches Sociologiques de l’Université Chulalongkorn, a déclaré que permettre aux villageois de jouer un rôle dans la reconstruction de leurs habitations les aiderait également à reconstruire leurs vies.


“Nous ne devons pas simplement reconstruire les habitations et nous arrêter là. Nous devons utiliser ceci comme une opportunité pour laisser les villageois discuter de leurs problèmes et les laisser déterminer leur propre futur” dit elle.


“Nous devons apprendre des mesures prises pour reconstruire Ban Namkhem après le tsunami de 2004, quand les locaux ont été autorisés à prendre part à la reconstruction de leur communauté et ont appris à s’entraider au lieu d’attendre une assistance extérieure.”


Elle indique que le village Moken se Koh Surin Tai était très peuplé, et que les maison étaient construites trop proches les unes des autres – ce qui est très différent du mode de vie traditionnel des sea gypsies qui vivent à bonne distance les uns des autres. Après le tsunami, la tribu avait été déplacée dans un village bondé sur les côtes de la baie d’Ao Bon Yai Bay after the tsunami, ce qui les a exposé au danger du feu.


En plus d’être forcés de vivre dans des habitations exiguës, les sea gypsies n’étaient plus en mesure de suivre leur mode de vie traditionnel et ont beaucoup souffert de l’impact du tourisme. C’est pourquoi Narumon déclare que cet incendie dévastateur peut être l’opportunité d’un nouveau départ.


“Il faudrait un coordinateur pour faire la médiation entre les sea gypsies et les personnes et organisations extérieures qui apporte leur aide afin de s’assurer que les dons correspondent aux besoins des villageois déplacés.” dit elle.


Les dons pour les déplacés du village Moken peuvent être réalisés par virement à la Chumchontai Foundation sur le compte bancaire Krungthai Bank 061-0-24961-4.



Article original : Pratch Rujivanarom / The Thaiger & The Nation


Photo from - Pratch Rujivanarom / The Thaiger & The Nation

Les dernières vidéos