Des investisseurs amers escroqués de plusieurs millions

Actualités Phuket Thaïlande

Des investisseurs amers escroqués de plusieurs millions
09 Février
20:40 2018

PHUKET : Un groupe d’investisseur qui s’estime victime du “Srithai Network” a déposé plainte auprès du Centre de Médiation au Provincial Hall, disant avoir perdu B19 millions dans une combine économique.


Crime,


Les victimes, emmenées par Adisorn Raksamran, ont porté plainte expliquant qu’il ont été persuadés de se joindre au Srithai Network, qui vend des compléments de santé.


“Mon ami et moi avons été persuadés de rejoindre le réseau en 2016” dit M. Adisorn.


“Witchuda Yuwapan est le chef d’équipe de ce réseau, et Adul Tansanguan était un des cinq partenaires” ajoute t il.


“On m’a dit que si mon ami et moi investissions B19 millions, nous recevrions des produits que nous pourrions revendre pour B50 millions, chacun d’entre nous empochant environ B7 millions en un an.


“On nous a aussi dit que nous serions embauchés et que nous recevrions des compensations financières et des billets d’avion pour des vols vers le Texas et Hong Kong” poursuit il.


“Donc depuis 2016 mon ami et moi avons investi B3.75 millions chacun. Nous avons demandé les produits à Witchuda, mais elle nous a dit qu’elle n’avait pas de produits à nous donner, et que notre argent avait été déposé comme premier versement d’un total de B30 millions au Srithai Network.


“Nous avons des ennuis car certains d’entre nous avons emprunté de l’argent en espérant faire un bénéfice grâce à cet investissement. Nous n’avons même pas reçu de billets d’avions comme promis” continue M. Adisorn.


“Aujourd’hui nous sommes ici car nous souhaitons une enquête sur les responsables du Srithai Network. Nous souhaitons savoir ou est notre argent, pourquoi nous n’avons rien reçu comme promis et ou sont les B50 millions de produits que Witchuda a acheté avec nos B19 millions” explique t il.


Des documents ont été présentés aux médias prouvant que les victimes avaient bien investit les sommes indiquées.


Les officiels du Centre de Médiation ont signalé qu’ils ouvriraient une enquête.


Cependant, personne n’a expliqué pourquoi la plainte avait été déposée auprès du Centre de Médiation et non pas auprès de la police royale thaïe.



Articles original : Suthicha Sirirat / The Phuket News


Photo from - Suthicha Sirirat

Les dernières vidéos