Déploiement des camions citerne – Les réserves en eau de Phuket toujours plus faibles

Actualités Phuket Thaïlande

Déploiement des camions citerne – Les réserves en eau de Phuket toujours plus faibles Déploiement des camions citerne – Les réserves en eau de Phuket toujours plus faiblesDéploiement des camions citerne – Les réserves en eau de Phuket toujours plus faibles
31 Mars
12:54 2019

PHUKET : De nombreux secteurs de Phuket souffrent d’une pénurie en eau et connaissent un débit inconstant ou nul, obligeant les habitants et les entreprises à acheter de l’eau auprès de fournisseurs privés.





Phuket, en tant qu'île, est habituellement autosuffisante en ce qui concerne son approvisionnement en eau, grâce à ses trois grands réservoirs qui permettent normalement d’alimenter locaux expats et les quelques 12 millions de touristes annuel.


Le gouverneur de Phuket Pakapong Thawipat a cependant demandé aux services gouvernementaux et aux administrations locales de mettre en oeuvre des mesures anti sécheresse, notamment en contrôlant l’utilisation de l’eau et en mettant à jour son plan de prévention et de lutte contre la sécheresse, ainsi qu’en garantissant une distribution appropriée de l’eau.


Les trois principales sources d’eau – les réservoirs de Bang Wad à Kathu, de Bang Neow à Thalang et de Khlong Kata à Phuket – qui alimentent l’eau du robinet de Phuket sont visiblement vides et semble attendre des pluies tant espérées qui devraient tomber en Avril ou en Mai.


La province dispose aujourd’hui de 39.40 millions de mètres cube d’eau, qui doit durer jusqu’à Mai. Plusieurs secteurs de l'île connaissent déjà des problèmes avec l’eau du robinet qui obligent la population à acheter de l’eau auprès de fournisseurs privés.


Un chargement de 12,000 litres d’eau se vend entre B1,200 et B1,300, 4,000 litres se vendent entre B400 et B450 et 2,000 litres coûtent entre B250 et B300… nous a appris un conducteur de camion citerne, préférant conserver l’anonymat


La demande est tellement importante que certains camions livrent jour et nuit, les chargements de 12,000 litres étant destinés à de grands établissements qui sont des clients réguliers, tandis que les livraisons de 2,000 et 4,000 litres sont plus souvent dirigés vers les communautés ou les ménages.


La maire de Phuket Somjai Suwansupana a rejeté le terme de ‘crise de l’eau’ jusqu’à présent, insistant sur le fait que le débit de l’eau du robinet était plus faible mais serait toujours disponible pour les 18,000 foyers de la municipalité et de sa périphérie – grâce à une bonne gestion de l’eau – jusqu’à début Mai.


Elle a signalé que les 18,000 foyers avaient besoin de 30,000 mètres cube d’eau par jour et que la municipalité fournissait 70% de ce volume sur ses propres réserves et achetait les 30% restant auprès de fournisseurs privés.


“La situation devrait s’améliorer en Mai quand les pluies arriveront, mais si cela ne se produit pas la municipalité – qui a déjà établi un centre de prévention anti sécheresse – la municipalité achèterait toute l’eau nécessaire auprès de fournisseurs privés.”


La maire Somjai a cependant priés les habitants d’économiser l’eau pendant la durée de la saison sèche. Elle a par ailleurs indiqué que son bureau avait déjà mis en place des solutions à long terme, comme l’excavation des sources existantes pour augmenter leur capacité, et considère des projets de désalinisation de l’eau de mer et de recyclage.



Article original : Salinee Prap / The Thaiger & The Nation


Photo from - Salinee Prap

Les dernières vidéos