Avertissement lancé à Patong alors que neuf nouveaux cas de COVID-19 sont déclarés à Phuket

Actualités Phuket Thaïlande

Avertissement lancé à Patong alors que neuf nouveaux cas de COVID-19 sont déclarés à Phuket
24 Mars
18:56 2020

PHUKET : Le chef du Bureau provincial de la Santé Publique de Phuket (PPHO) Thanit Sermkaew a lancé un avertissement aux habitants de Patong – et à toute personne qui s'est rendue à Patong ou est entré en contact avec des personnes vivant ou travaillant dans la ville – a se montrer vigilant contre une infection au COVID-19.

 



 

Le Dr Thanit a révélé que quatre des neuf nouveaux cas identifiés à Phuket venaient de Patong.

 

Ces neuf nouveaux cas portent à 26 le nombre total de personnes de Phuket infectées depuis le début de l'épidémie.

 

D’après le Département des Relations Publiques de Phuket, le Dr Thanit a confirmé que les officiels de la santé avaient contrôlé 1,259,709 personnes à l’aéroport et 38,327 dans les “autres ports” depuis le début de l’épidémie.

 

Jusqu’à présent 46 personnes ont été placées en observation, parmi lesquels les neuf “nouveaux cas”, dit il.

 

Sur 655 personnes, 607 “Personnes Sous Investigation” (PUI) ont été contrôlées et sont rentrées chez elles. 46 sont encore en observation.

 

Parmi ces 46 personnes toujours hospitalisées, 24 attendent les résultats de leurs tests.

 

Le Dr Thanit n’a donné que très peu d’informations concernant les nouveaux cas :

 

Case 18. Une thaïe de 33 ans, serveuse dans un établissement de divertissement de Soi Bangla, à Patong, et qui a touché des touristes de toute nationalité. Elle est tombée malade lundi 16 Mars.

 

Case 19. Un français de 56 ans, ingénieur en vacances avec sa femme et arrivé à Phuket le 15 mars. Il est tombé malade mercredi 18 Mars.

 

Case 20. Une suédoise de 25 ans, hôtesse de l’air qui travaille habituellement entre l’Espagne et la Suède. Vendredi 20 Mars, elle a pris un vol entre la Suède et Phuket et est tombée malade le même jour.

 

Case 21. Une thaïe de 35 ans travaillant dans un centre de relation clientèle. Elle n’a pas voyagé à l’étranger mais était en contact fréquent avec des touristes de pays à risque. Elle est tombée malade vendredi 20 Mars.

 

Case 22. Une thaïe de 26 ans, freelance. Elle se rendait souvent dans plusieurs établissements de Soi Bangla à Patong. Elle est tombée malade vendredi 20 Mars.

 

Case 23. Une thaïe de 27 ans, danseuse dans un établissement de divertissement de Soi Bangla, à Patong. Elle est tombée malade dimanche 22 Mars.

 

Case 24. Un thaï de 28 ans, agent de sécurité dans un établissement de divertissement de Soi Bangla, à Patong. Il est tombé malade jeudi 19 Mars.

 

Case 25. Une thaïe de 62 ans, femme d’affaire qui a voyagé en Suisse et dans d’autres pays européens. Elle est tombé malade à l'étranger et s’est empressée de rentrer suivre un traitement à Phuket. 

 

Case 26. Un français de 62 ans, entraîneur de golf, qui avait voyagé en Espagne et en Allemagne. Il est tombé malade le jour de son arrivée à Phuket.

 

“Tous les patientes sont suivis par les officiels de la santé de Phuket” dit le Dr Thanit.

 

“Les neuf nouveaux patients du jour ont été séparés en deux groupes : les patients infectés en Europe et les patients liés à l’industrie du divertissement.

 

“La plupart de ces nouveaux patients ont des symptômes légers” dit il.

 

“Ces personnes ont continué à vivre normalement, ce qui a augmenté leur risque d’infection” a indiqué le Dr Thanit.

 

Dans son avertissement lancé aux personnes en contact avec d’autres vivant ou travaillant à Patong, le Dr Thanit indique “Si vous aviez l’habitude d’aller à Patong, si vous y avez travaillé, ou si vous avez été en contact avec de gens de Patong au cours des dernières semaines, et si vous avez de la fièvre, des maux de gorge et de la toux – vous devez porter un masque et conserver vos distance avec les autres personnes et consulter immédiatement un médecin.

 

“Nous surveillons les personnes qui proviennent des zones à risque, et les établissement de divertissement ont déjà été fermés afin de prévenir la propagation de la maladie.

 

“Les fermetures aident à réduire les possibilité d’activités sociales et le risque de transmission et d’infection” dit il.

 

“S’il vous plaît, réduisez vos chances d’être infectés, limitez vos activités sociales  et évitez toute activité publique non nécessaire, et essayez de rester chez vous” a t il ajouté.



Article original : The Phuket News


Photo from - Tanyaluk Sakoot

Les dernières vidéos