Après 30 ans à Phuket, un cambodgien se fait arrêté avec une fausse carte d’identité thaïe

Actualités Phuket Thaïlande

Après 30 ans à Phuket, un cambodgien se fait arrêté avec une fausse carte d’identité thaïe Après 30 ans à Phuket, un cambodgien se fait arrêté avec une fausse carte d’identité thaïeAprès 30 ans à Phuket, un cambodgien se fait arrêté avec une fausse carte d’identité thaïeAprès 30 ans à Phuket, un cambodgien se fait arrêté avec une fausse carte d’identité thaïe
25 Janvier
14:54 2020

PHUKET : Un cambodgien qui a vécu à Phuket pendant 30 ans, en utilisant la plupart du temps une fausse carte d’identité thaïe, a été arrêté pour séjour illégal dans le pays, a indiqué le chef du Bureau de l’Immigration le lieutenant général Sompong Chingduang.

 



 

Le lieutenant général Sompong n’a donné que le surnom de l’individu, “Gim”.

 

Il n’a pas non plus expliqué quand et où M. Gim a été arrêté, mais le lieutenant général Sompong a indiqué que M. Gim travaillait dans un restaurant de Kalim, sur la côte ouest de Phuket.

 

M. Gim a été arrêté grâce à un renseignement reçu par le Bureau de l’Immigration de Phuket indiquant qu’un homme utilisait une fausse carte d’identité thaïe au nom de “Somboon Kongchai”, dit le lieutenant général Sompong.

 

Les officiers ont retrouvé l’homme en question et lui ont demandé de présenter ses papiers d’identité.

 

M. Gim leur a remis sa carte d’identité, au nom de Somboon Kongchai, de Surin, a ajouté le lieutenant général Sompong.

 

Les policiers ont pu confirmer que les informations enregistrées sur la puce électronique de la carte d’identité ne correspondaient pas au nom et aux informations imprimées sur la carte. La puce était électronique contenait des informations au nom de “M. Eakkapong”, dit le lieutenant général Sompong.

 

Le vrai Somboon Kongchai de la province de Surin est décédé en 2018, a t il ajouté.

 

“Les officiers lui ont dit que sa carte d’identité était fausse, et le suspect a voué s’appeler ‘Gim’, avoir 49 ans, et venir du Cambodge” le lieutenant général Sompong.

 

“Il travaillait dans un restaurant de Kalim Beach et vivait dans une maison près du Temple de Bang Tao à Thalang” a t il signalé.

 

M. Gim a raconté être venu en Thaïlande et avoir été moine au temple de Thalang entre 1990 et 2006, a expliqué le lieutenant général Sompong.

 

“Quand il a quitté le temple, il a contacté un ami cambodgien pour obtenir une fausse carte d’identité” dit il.

 

“Il a payé B15,000 pour une seconde quand la première a expiré en 2013. Il ne sait pas du tout qui est Somboon” a ajouté le lieutenant général Sompong.

 

M. Gim a été conduit au poste de police de Cherng et inculpé pour : entrée et séjour illégal dans le Royaume; fabrication et utilisation de faux documents d’identité; fabrication et utilisation de faux documents officiels, a confirmé le lieutenant général Sompong.

 

“Maintenant les officiers cherchent d’où provient cette fausse carte d’identité” dit il.

 

Il n’a pas indiqué si le Bureau de l’Immigration allait déporter M. Gim, ni comme M. Gim a réussi pendant 14 ans a ne pas attirer l’attention des bases de données nationales – le vrai M. Somboon étant décédé depuis 12 ans.

 

Chaque citoyen thaï a besoin d’une carte d’identité pour accéder au moindre service, qu’il s’agisse de soins à l’hôpital, d’acheter une carte SIM, de payer des amendes et des factures– ou toute interaction avec un service gouvernemental.

 

Informations complémentaires Eakkapop Thongtub



Article original : The Phuket News


Photo from - Immigration Bureau

Les dernières vidéos