Alerte santé : Les cas de Chikungunya augmentent dans les provinces du sud

Actualités Phuket Thaïlande

Alerte santé : Les cas de Chikungunya augmentent dans les provinces du sud
13 Juin
14:51 2019

PHUKET : Les autorités de santé ont signalé que 86 nouveaux cas de Chikungunya ont été recensés la semaine dernière. Au total 3,592 cas – presque tous dans le sud de la Thaïlande – ont été répertoriés cette année. Voici quelques informations utiles sur le virus du Chikungunya.


  • Le Chikungunya est une maladie virale transmise aux humains par des moustiques infectés. Il provoque des fièvres et de graves douleurs articulaires. Les autres symptômes sont des douleurs musculaires, des maux de tête, la nausée, la fatigue et des éruptions cutanées.

  • Les douleurs articulaires sont souvent incapacitantes et d‘une durée variable.

  • La maladie partage des symptômes cliniques avec la dengue ou le zika, et un mauvais diagnostique peut être réalisé dans les zones où elles sont communes.

  • Aucun vaccin n’existe pour cette maladie. Le traitement se concentre sur le soulagement des symptômes.

  • La proximité entre les zones de reproduction des moustiques des habitations est un facteur de risque important dans la propagation du Chikungunya.

  • La maladie se rencontre essentiellement en Afrique, en Asie et sur le sous continent Indien. Des épidémies ont touché plusieurs pays américains en 2015.


Les personnes qui vivent ou se sont rendues dans des provinces du sud du pays il y a moins de deux semaines et qui présentent les symptômes sont invitées à contacter leur médecin et à ne pas s’automédiquer.


Le Chikungunya se caractérise par une poussée soudaine de fièvre accompagnée de douleurs articulaires. Les autres symptômes sont des douleurs musculaires, des maux de tête, la nausée, la fatigue et des éruptions cutanées, mais ne dure souvent que quelques jours ou quelques semaines. Le virus peut provoquer des douleurs aiguës et subaiguës, ainsi que des maladies chroniques.


La plupart des patients se rétablissent totalement, mais dans certains cas les douleurs articulaires peuvent persister pendant plusieurs mois voire plusieurs années. Dans certains cas des complications oculaires, neurologiques gastro intestinales et cardiaques ont été signalées. Les complications graves ne sont pas fréquentes, mais chez les personnes âgées la maladie peut provoquer la mort. Souvent les symptômes sont légers et peuvent passer inaperçus.


Une hotline est disponible au 1422.



Article original : The Thaiger


Photo from - The Thaiger

Les dernières vidéos