Agression du pompiste, l’automobiliste condamné à une amende

Actualités Phuket Thaïlande

Agression du pompiste, l’automobiliste condamné à une amende
14 Novembre
18:40 2016

PHUKET : Un automobiliste de Phuket a été condamné à verser une amende de 500 baths après avoir été filmé par des caméras de vidéosurveillance agressant un pompiste, malgré le fait que ce dernier ne souhaitait pas porter plainte. La police indique l’avoir sanctionné d’une amende comme exemple pour la population.

Crime, Police, Transports, Violence,

L’agression, qui d’après les enregistrements de vidéosurveillance, s’est déroulée jeudi dernier à 18h27, s’est produite après qu’un pompiste, Usaman Satapoh 32 ans, avait refusé de servir un automobiliste, Pariwat Ponsamak, 30 ans, car ce dernier n’avait pas éteint son moteur comme il est demandé.

L’incident était devenu viral sur les médias sociaux de Phuket des jeudi soir lorsque les enregistrements de vidéosurveillance ont été postés en ligne, montrant un conducteur en colère s’arrêter au volant de sa berline Honda noire a la station Shell située à Mai Khao, alors que le pompiste servait un autre client.

Le conducteur est sorti de sa voiture, immatriculée KorThor 5577 à Phuket, et a frappé le pompiste dans le dos, le poussant tète la première contre le véhicule qu’il servait, le blessant au menton.

Les deux hommes avaient ensuite été conduit au poste de police de Tha Chatchai et Pariwat a présenté ses excuses à M. Usaman. M. Usaman a dit à la police ne pas souhaiter porter plainte, les deux hommes avaient alors été relâchés.

Toutefois, le chef de la police de Tha Chatchat le colonel Prawit Suthiriangaroon a ordonné au surintendant le lieutenant-colonel Watcharin Jirathikanwiwat de convoquer a nouveau les deux hommes après des commentaires apparus sur les réseaux sociaux demandant justice pour M. Usaman.

Pariwat a donc écopé d’une amende de 500 baths pour agression.

Le colonel Prawit a annoncé avoir retenu des charges contre Pariwat pour marquer un exemple à l’adresse de la population, pour penser avant de prendre les choses en main soi-même.  


Article original : Eakkapop Thongtub / The Phuket News

Photo from - screengrab

Les dernières vidéos