17 enfants sauvés du trafic d’êtres humains

Actualités Phuket Thaïlande

17 enfants sauvés du trafic d’êtres humains 17 enfants sauvés du trafic d’êtres humains17 enfants sauvés du trafic d’êtres humains17 enfants sauvés du trafic d’êtres humains17 enfants sauvés du trafic d’êtres humains
24 Février
11:33 2020

PHUKET : Une série de raids de la police a permis de mettre en sécurité 17 enfants retenus par un gang de trafiquants d’êtres humains de Patong qui battait les enfants qui revenaient sans argent avec un cintre.

 



 

Le lieutenant général Jaruwat Waisaya, assistant du chef de la police nationale, a expliqué lors d’une conférence de presse hier au quartier général de la Police Provinciale de Phuket, que les enfants avaient été pris en charge dans quatre sites de Patong.

 

Dans un premier temps, les officiers de la Division Anti Trafic de Personnes de Bangkok sont intervenus dans un maison Soi Sila Uthit à Patong, et ont arrêté Ngo Sun, 33 ans, un étranger dont la nationalité n’a pas été révélée, et Suphattra Charoensuk, 22 ans, originaire de Koh Samui.

 

Les deux étaient recherchés depuis le 21 Février, dit le lieutenant général Jaruwat.

 

Dans la maison, les officiers ont découvert trois enfants et de quoi fabriquer des guirlandes, que les enfants étaient obligés de vendre.

 

Les officiers ont retrouvé 14 autres enfants dans trois autres habitations, Soi Phra Baramee 1 et Soi Nanai 2. Dans chaque maison il y avait de quoi fabriquer des guirlandes.

 

Tous les 17 enfants sont cambodgiens. Ils ont été recueillis au Foyer Pour Enfants et Familles de Phuket, à Koh Siray, a indiqué le lieutenant général Jaruwat.

 

“Les officiers vont maintenant tenter de retrouver leurs parents” a t il ajouté.

 

“D’après les interrogatoires, les enfants ont été ‘engagés’ [sic] par un groupe d’étranger. Ils disent aux parents qu’ils emmènent les enfants travailler et qu’ils paieront B5,000 par mois aux parents.

 

“Quand les parents sont d’accord, ils emmènent les enfants en Thaïlande par la jungle et viennent à Phuket. Ils louent des maisons où ils restent avec les enfants, et les enfants doivent vendre des choses sur la plage” a expliqué le lieutenant général Jaruwat.

 

“Certains enfants ont moins de 15 ans. Il n’ont aucun jour de repos, et certains travaillent du matin jusqu’à minuit” a t il ajouté.

 

“Ils ne reçoivent rien de leurs ventes. S’il n’atteignent pas les objectifs quotidiens, environ B3,000, ont les frappe avec des cintres et on les oblige à retourner travailler jusqu’à ce qu’ils reviennent avec B3,00,” dit le lieutenant général Jaruwat.

 

L'enquête a été ouverte quand certains enfants n’ont plus supporté les coups, et se sont enfuis dans d’autres provinces” dit le lieutenant général Jaruwat.

 

Les suspects arrêtés seront poursuivi pour trafic d’être humains, dit le lieutenant général Jaruwat.

 

“Les suspects seront interrogés pendant toute la durée de l’enquête” dit il.

 

“Il y a d’autres étrangers impliqués dans cette opération qui pourraient se trouver illégalement sur le territoire du Royaume de Thaïlande, et la police doit les retrouver et les punir conformément à la loi” a t il terminé.



Article original : Eakkapop Thongtub / The Phuket News


Photo from - Eakkapop Thongtub

Les dernières vidéos