Rawai !! Le meilleur endroit de Phuket

Information Phuket Thaïlande

Rawai !! Le meilleur endroit de Phuket
12 Février
2017

Il y a plein d’endroits splendides à Phuket, chacun à apprécier à sa juste valeur et un peu plus en fonction de ses goûts.

Certains vont préférer Surin. Surin avant, pendant qu’il y avait encore tous les commerces et tous les bouis bouis de plage, Surin après, maintenant qu’il n’y a plus rien (ils trouvent peut-être que ça fait plus dégage, plus authentique…)                                                                                      D’autres vont adorer Patong, parce c’est une grande plage, plus animée, parce qu’il y a tout ce qu’il faut pour s’éclater.                                        Des amateurs de Karon, à proximité de Patong, pratique pour tout ce qui est vie nocturne mais qui va aussi proposer son propre assortiment de divertissement, et surtout une plage magnifique, super grande. Karon c’est peut-être une des plus belles plages que l’on va trouver sur l’ile.             On descend encore un petit peu plus loin on va tomber sur Kata. Splendide Kata, probablement les meilleurs resort, les plus luxueux en tout cas car tous les russes (la plupart en tout cas) se retrouvent là-bas donc ça veut bien dire quelque chose, puis la plage est géniale.                             On peut avoir une sensibilité un peu plus orientale et si l’on veut rester près d’’une plage il y a la magnifique plage à mi-temps (si l’on tombe en dehors des horaires de speed boat de chinois) d’Ao Sane, un vrai paradis isolé.                                                                                                             Je n’oublierai pas qu’à Phuket on peut être aussi un citadin auquel cas on va adorer Phuket Town pour son côté historique, son côté culturel, ses divertissements, ses activités, la beauté de son architecture, ses festivals… Phuket Town est de parole d’expat le meilleur endroit que l’on va pouvoir trouver sur l’ile.

J’en oublie, ça peut être Kamala, ça peut Bang Tao, ça peut être plein plein plein d’autres choses mais parmi tout cela voilà il fallait en choisir un.

 

 

 

J’ai choisi le mien, le meilleur, mon meilleur endroit de Phuket, c’est bien évidemment Rawai. Et si je veux être tatillon je dirais même Rawai côté Nai Harn, bref, passé Chalnog Circle, le sud de l’île.                                                                                                                                               Là-bas, on a vraiment le top du top de ce que l’on peut trouver sur Phuket, c’est le meilleur endroit et si vous ne devez en visitez qu’un seul, direct c’est Rawai.

Pourquoi ? Parce qu’il y a beauuuuuuuucoup de raisons

La première c’est peut-être parce que j’habite là-bas, plus côté Nai Harn, mais ça reste Rawai.                                                                                 Les paysages de Rawai, c’est aussi toute la beauté de l’ile concentrée dans le sud. Une merveilleuse succession de collines, de fronts de mer, de petits villages, de criques isolées, de forêts, de rues tranquilles, de plage, le lac, le Promthep Cape et sa vue imprenable…. Aussi, dans le sud, donc à Rawai, il pleut beaucoup moins qu’au nord, ou au centre, ou à l’ouest, ou à l’est, bref moins qu’ailleurs à Phuket.                                  L’ambiance est à mon gout un petit peu plus authentique, et l’esprit carrément plus village, je connais tous les voisins les commerçants, les gens qui passent, parfois même les étrangers))). Même si pour être honnête, « on en voit défiler du touriste » à pied à scooter, de l’anglais du français, sans oublier les Chinois (de toute façon comment pourrais-je oublier les Chinois) … mais voilà vers Rawai, vers Nai Harn, on reste dans un esprit vraiment village.

Bon puisque je me doute bien que vous  vous foutez un peu de tout ça, on va  employer des critères plus  globaux.

Bon déjà on est dans un pays exotique,  sous un climat tropical, sur une île et  en Thaïlande. Donc sans chercher plus  loin, les critères les plus importants devraient être normalement, les plages,  les divertissements la beauté en  générale, et après on peut aussi parler  du calme, de l’environnement, du côté  local et dépaysement…

Puisqu’on est sur une île on va commencer par le commencement, la baignade, le sable, la mer… :

Les Plages

Evidemment, si on parle de plage et si on parle de Rawai, vous allez tout de suite penser à ? la plage de Rawai. Elle est bien cette plage mais elle n’est pas top top du tout pour la baignade, ni pour la bronzette, en gros elle est pas top top pour les plagistes qui veulent rouler des épaules ou du bikini devant des foules ébahies. Pour le côté balnéaire on est d’accord, en plus à marée haute elle fait un mètre et demi de large et à marée basse l’eau est à 3 km et il faut marcher loin (au départ ça va c’est assez cool mais après on tombe vite sur des coraux morts, sur des cailloux etc.). Il y a un petit peu plus glamour on est d’accord. Mais on a tout de même une très jolie et longue bande de terre qui étend son sable blanc le long d’une mer a la couleur incomparable, bordée de splendides arbres et peuplée de bateaux qui attendent patiemment dans la baie, et c’est vraiment génial.

L’avantage de Rawai, c’est que l’on n’a pas que Rawai Beach, et en étant toujours Rawai, mais en quittant cette très jolie carte postale, on va vite fait tomber sur une toute petite plage qui est à mon goût vraiment exquise, Ya Nui Beach. Simplement splendide. Ici peu importe la marée, on est sur une toute petite plage décorée d’une toute petite ile juste à deux pas, très peu de monde, du calme, le soleil, les palmiers, la mer turquoise émeraude (mais souvent turquoise), le petit restau de l’autre cote de la route, Ya Nui ça fait un peu plage au fond du jardin qui va être plus sympa pour la détente que la plage de Rawai. Rien à dire à part peut-être le fond un peu caillouteux qu’il vaut mieux aborder chaussé.

En quittant Ya Nui, passant par les collines, voire les petites montagnes, on continue et au bout d’un moment, long virage à droite qui offre une vue plongeante sur le joyau de Phuket, la sans conteste plus belle plage de l’île Nai Harn. Nai Harn c’est une beauté sans égale à Phuket. Nai Harn c’est du charme c’est du glamour c’est du chic c’est du sexy c’est la beauté …le paysage est beau la plage est belle la mer est belle les gens sont beaux la vie est belle… En elle-même, la plage est relativement longue, très belle, sensuellement courbée, encadrée de rochers de chaque côté. La mer est plutôt calme, les vagues et les courants très modérés. Des petits restos qui font une cuisine délicieuse, des cocktails à tomber, une petite pinède ou il fait bon se poser à l’ombre en retrait de la plage, avec un piquenique… Une atmosphère sans-pareil règne à Nai Harn, ou l’on ne peut que bien se sentir.          Seul bémol, le gang de Nai Harn qui rôde dans les parages la nuit ou très tôt le matin et qui arrache les sièges de scooter pour voler ce que vous auriez pu laisser dans le coffre, ou qui fracasse une vitre de ma bagnole pour me piquer 120 baths. Mais bon, voilà, des ******** ça se trouve partout, donc on passe.                                                                                                                                                                 

Tout ça pour dire qu’ici on est vraiment sur le meilleur spot de Phuket.

On vient clairement d’établir qu’il n’y avait pas mieux que Rawai pour les plages, mais à Phuket on aime bien aussi sortir. Parlons maintenant des 3B, bouffe, bar boite :

Les Sorties

On parle toujours du meilleur endroit de Phuket, destination de vacances mondialement reconnue pour ses divertissements. Et oui, on aime bien sortir à Phuket. Des sorties ça peut être aller au resto, aller boire un petit cocktail, aller danser, s’amuser…                                                           A ce niveau-là, Rawai a aussi son mot à dire. Si si je vous jure. Soyons clairs dès le début de ce petit paragraphe divertissement / resto / night life. Je ne vais pas vous dire que Rawai vaut Patong on est bien d’accord. Patong Karon même Kata son des hauts lieux du divertissement à Phuket, que l’on parle quantité ou qualité. La démesure, la folie, l’excentricité que l’on va y trouver est sans pareil. Toutefois (c’est bien toutefois, un peu vieillot et ça annonce un cran en dessous), Rawai va proposer une assez large variété de divertissement et des options assez cools que ce soit pour boire un coup, manger un bout ou pour faire les foufous, et pour se laisser aller Rawai est un endroit à considérer.

 Les différents établissements sont éparpillés, dans les  terres, dans des secteurs plus urbains ou tout sera un  peu plus concentré, en bord de plage, sur le front de  mer… On a beaucoup de choses intéressantes, pour  tous les goûts, petit boui-boui de bord de route a la  cuisine traditionnelle thaïe avec grosso modo le choix  de 2 ou 3 plats soupe et nouilles, mexicain, français,  breton, italien (les pizzas de Marino’s sont trop bonnes  et le mec est sympa en plus), chinois, japonais, burger  (Tamarind Kitchen les meilleurs burgers de Phuket  cuisinés par un français) qu'est-ce que j'ai mangé  d'autre ??? bref il y a plein de choses. En fait il y a de  tout. Idem pour les bars on peut avoir des bars  tranquilles, l’un de mes préférés c’est celui que  

j’appelle ‘le bus magique’, un vieux van Volkswagen hippie des années 70 trafiqué en débit de boisson avec des petites loupiotes autour pour une ambiance tamisée et une petite musique de fond, splendide pour se détendre et pour apprécier un petit cocktail entre amis. Bon on reprend, des bars animés, des bars un petit peu plus olé olé, justement il y a la Olé Bar, et beaucoup d’autres qui vont être parfaits, même des bars (disons-le clairement) a putes (ça peut en intéresser) bref la vie nocturne y est très animée, il y a des très jolies filles et certaines veulent bien vous accompagner chez vous tard le soir.

Le plus gros de de l’activité de divertissement va bien évidemment se concentrer sur Rawai même. Le front de mer est une enfilade : resto bar resto massage resto resto-bar massage resto supercheap (non pas supercheap, Family Mart et 7/11) resto bar resto bar bar bar bar bar bar ! Nombre de restos ont une salle coté boutique (pour les jours de pluie) et propose de diner accroupi au sol, sur des tapis en bord de plage, pendant que les serveurs traversent la rue pour amener vos commandes. Un verre, un diner… un diner l’idéal ça va être Nikita. Des arbres qui ont l’air d’avoir une centaine d’années, juste en bord de mer avec le clapotis des vagues qui vient bercer vos oreilles, un petit vent marin rafraichissant, une ambiance vraiment vraiment cool, vraiment détente. Je parle de Nikita parce que j’y vais assez souvent mais il y a bien évidemment plein d’autres restos et plein d’autres endroits où aller.

 

 En continuant jusqu’au bout du bout, on  arrive au Fisherman’s Village, Le Gipsy  Market

 En voilà un autre endroit incroyable, et  surtout que vous ne trouverez qu’a  Rawai. C’est tout simplement unique à  Phuket !                                                   

                                   Le Fisherman’s Village c’est une  ambiance exceptionnelle, un goût  d'authenticité, une saveur différente. Je  l’ai surtout expérimenté de jour,  déjeuner ou diner de fin d’après-midi.  Fisherman’s Village ou Gipsy Market  c’est tout simplement l’une des  meilleures options de restauration à

Phuket. Sauf si on y va dans des horaires traditionnels de repas, la, c’est l’erreur. C’est un coup à être assailli de chinois -  je vais encore prendre des remarques ‘oui pourquoi encore les chinois’ ‘ils vous ont rien fait’ ‘c’est toujours les Chinois’ ‘les Chinois…’ ‘les Chinois’ bon voilà chacun son opinion, moi j’aime bien être tranquille et c’est vrai que quand tout d’un coup une place qui peut accueillir (je dis n’importe quoi) qui peut accueillir 100 personnes voit débarquer 10 cars contenant 50 touristes chacun on est très vite en surpopulation et tout de suite l’ambiance est différente. Bref, hormis les Chinois, le concept est super. Le concept ? le Gipsy Market c’est une balade au ‘marché de la mer’. Une rue même pas goudronnée (ça rajoute au côté authentique) et de chaque côté des échoppes avec derrière la plage, enfin la mer. Les pêcheurs qui reviennent de leur sortie en mer débarquent leurs prises directement sur les échoppes des marchands. C’est de l’ultra-frais. Donc on se balade et on va pouvoir choisir et achetez ce que l’on souhaite. Et il y a du choix, poissons (rouges bleus verts gris), coquillages, fruits de mer (crabes langouste homard crevette langoustines) j’ai même vu des choses que je connaissais pas du tout qui avait l’air sorti tout droit de la préhistoire que je n’ai même pas osé acheter de peur que même une fois cuit et dans mon assiette ça puisse me sauter à la gorge. L’autre partie du concept c’est qu’en face de ces poissonniers on trouve des restaurants qui vont cuisiner vos emplettes selon la recette que l’on désire. Et en plus c’est toujours bon.

A Rawai on peut se mettre une tête comme ça, mais pas autant que dans les endroits chauds de la ‘night’ et on va trouver tout de même tout ce qu’il faut pour ne rien avoir à regretter.

On est tout bronzé, on s’est bien éclaté la veille, c’est bien beau tout ça mais bon juste pour éviter les remarques désobligeantes sur un mode de vie monotone, voire malsain, tentons de faire autre chose.

Loisirs

Par loisir j’entends ici deux choses. Numéro un, la culture. Bon culturellement parlant Rawai c’est Rawai, ce n’est pas le plus gros centre urbain de l’ile et tout ce qui va être musée sera plus sur Phuket Town. Moins bien pourvu mais pas dépourvu puisque, accrochez-vous bien à Rawai il y a le musée du coquillage. Je n’ai aucune idée de ce que ça peut valoir, je n’y suis jamais allé. J’ai toujours su qu’il se trouvait à Rawai mais je ne l’ai repéré il y a que très peu de temps, pour moi ce qui s’avère être le musée ressemblait plus à un building administratif.                                                                                         

A Rawai il y a aussi quelques temples. Pas Wat Chalong, forcément, mais en se baladant dans les petites rues on peut tomber sur des trucs vraiment très bien. Ça reste des temples alors qu’on le veuille ou non ils se ressemblent un petit peu tous. Le plus symbolique d’entre eux, toujours à Rawai, va être celui de Nai Harn, entre le lac et la plage. Le plus simple à trouver et celui qu’on a le plus tendance à aller voir puisque, quand on va à Phuket c’est pour aller à la plage, et on aperçoit ce superbe édifice avec toutes ces couleurs ces dorures etc. depuis la plage. Ça vaut le coup d’aller y jeter un petit coup d’œil juste pour le côté symbolique /culture.

A côté de ce temple, le long du lac, le très long parking accueille en de nombreuses occasions, fête nationale, festivals… des stands, des tribunes, une scène et est propice à profiter des diverses célébrations.

Loisirs option numéro deux, le sport. Toujours autour du lac de Nai Harn, on voit beaucoup de sportifs. Locaux, expats ou touristes, tous pratiquent beaucoup de sport. Tôt le matin, après les grosses chaleurs en fin d’après-midi ou plus tard à la fraiche, les abords du lac sont pris d’assaut par une foule de joggeurs, des pelotons de cyclistes ou tout simplement des apprentis bodybuilders profitant des installations fitness / musculation ou juste des gens faisant une petite balade. Nai Harn c’est Venice Beach à Phuket, ou presque, avec de l’imagination, beaucoup. On y pratique le kitesurf (ce genre de planche à voile avec un cerf-volant), en fonction de la météo puisqu’il faut du vent, vous vous en doutez, et des vagues pour les plus expérimentés, et il y en a. Lorsque la mer est trop agitée pour les baigneurs elle est parfaite pour les surfeurs. On est d’accord que le spot à Phuket ça va être Kata (c’est la plage où l’on surfe, et où il y a pleins d’activités et des divertissements de très bonne qualité et en assez grande quantité) mais ce n’est pas anodin de retrouver des surfeurs qui vont profiter de la houle a Nai Harn. Autre chose, que j’ai toujours trouvé un peu dangereux à cause des éoliennes (peu importe), on y pratique le parapente et très souvent. Ils s’élancent tous les jours sur les coups de 16h30 à peu près du haut de leur petite colline, font leur petit tour virevoltant de droite et de gauche avant d’atterrir a même la plage.

Preuve en est faite, à Rawai on a la possibilité de faire une multitude d’activités sans être cantonné à s’allonger sur la plage et à aller se mettre à l’eau quand on a trop chaud

Dans le sud, la qualité de vie est incomparable et l’atmosphère un mélange de modernité et de rusticité, non d’authenticité, loin de la frénésie des masses. Encore une fois, j’attire votre attention sur ce côté village. Il y a bien sûr à Rawai et dans ses parages des rues principales avec boutiques magasins restaurants bars etc. Mais en s’aventurant dans les petites ‘Soi’ on retombe dans une ambiance village, familiale, conviviale, que l’on n’a pas nécessairement dans des endroits plus populaires auprès des touristes. C’est un goût d’authentique. Rawai ça reste à Phuket, donc on n’évitera pas les touristes, qui s’y plaisent aussi car, quelqu’un qui vient à Phuket et qui passe du temps dans le sud de l’île voudra toujours y revenir.  Evidemment on va trouver des villas, mais aussi des maisons plus traditionnelles (exemple très personnel, chez moi, une maison qui quand je suis arrivé m’a parue de pure tradition thaïe (en vrai un mix balinais thaï), vraiment très classe, une splendide maison en bois avec des ornementations de façade, de la décoration, un super jardin). Je ne vous dis pas que vous allez en voir partout mais vous allez en croiser quand même pas mal, et surtout on ne trouve pas d’immenses buildings, plutôt moches. Pour le touriste, pas de panique, Rawai a son lot de villas climatisées avec piscine et tout le confort, il y en a à foison. La résidence de villas considérée comme la plus ‘Hype’ de l’ile, Baan Bua va être situé à Rawai côté Nai Harn, et ça veut bien dire quelque chose quant à la qualité du site et de ses environs.

Voilà, c’est clair, en même temps je vous l’avais dit depuis le début, je préfère Rawai, et Nai Harn. J’y habite, j’y habite bien, très bien même, le quarter est cool, les gens sympas, la meilleure plage de Phuket est à 10 minutes à pied, sans se presser, dans l’autre sens je tombe sur une ribambelle de restos de bars et d’autres endroits sympa…

Je bouge de ci de la vers Phuket Town, Kata ou même Patong (si si, j’ai bien dis Patong), et oui le tuk tuk retour vers Rawai peut couter cher (je dis ça j’en sais rien je l’utilise jamais).

Je ne dis pas que c’est le seul endroit qui mérite une visite, bien au contraire, et je taquine votre corde sensible en disant que c’est le meilleur. Vous avez chacun probablement un avis diffèrent (souvent même bien tranché donc j’attends que certains me disent que c’est de la m****).

J’entends bien les arguments comme ceux de Joey qui lui me vantait Kamala comme étant son petit coin de paradis à Phuket ou ce touriste dont j’ai oublié le nom qui ne jure que par Patong. Mon point de vue : disons que, c’est le meilleur, parmi d’autres.

La meilleure chose à faire, c’est d’aller partout, Phuket vaut bien qu’on en fasse le tour.

Geo

Né en France et élevé ailleurs ! Originaire de région parisienne, St Germain en Laye, je suis très vite rentré dans les bagages de mes parents pour les suivre dans leurs expatriations : l’Egypte d’abord, puis la Réunion, l’Europe… et de nombreux autres voyages. Diplôme d’un BBA obtenu entre Paris et Tulane a La Nouvelle Orléans et après divers ‘office jobs’, assez barbants mais très fréquemment ponctués de voyages à travers le monde. Je fais mes débuts dans l’écriture avec succès en 2015. L’envie de transmettre avec des mots ce qui me ‘WoW’ est née.

 Passionné depuis toujours par les voyages (Europe, Amériques, Afrique, Asie ou Océanie), les cultures, l’Histoire, les histoires et les traditions, l’environnement, à tout moment un avis à donner sur tout, j’ai décidé en 2015 de faire de ces voyages non plus des vacances, mais des expériences qui se racontent. Je partage ce que je vois, ce que je ressens, ce qui m’ébahi, ou simplement mon opinion.

 Le Monde est un Livre, et Ceux qui ne Voyagent Pas n’en Lisent qu’Une Page ? Je Voyage à Travers le Monde, j’Ecris une Page de ce Livre

Les dernières vidéos